Depiedencap Forum Index
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   ProfileProfile   RegisterRegister 
   Log inLog in 
 Log in to check your private messagesLog in to check your private messages 



 De pied en cap, le forum des passionnés... 
Bienvenue sur notre forum, Guest Okay
Un'jolie fleur dans une peau d'vache

 
Post new topic   Reply to topic    Depiedencap Forum Index -> Souliers -> Entretien, glacage et patine -> Patines
Previous topic :: Next topic  
Author Message
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 09/12/2012 20:00:55    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Bonsoir,

Je suis tombé amoureux d'une paire pas cher, mais un cuir teinté trop superficiellement et d'une couleur un peu trop clairette à mon goût m'ont décidé de la sacrifier sur l'autel de la Science et des Techniques...

Je vais procéder en plusieurs étapes, voire plusieurs messages, car je suis assez lent...

J'aborderai la présentation du contexte de l'achat et de la paire en question, puis des étapes de la préparation et de la teinture, et enfin du résultat.

1) PRESENTATION

Evitant les centres-villes et passant sur l'A6 par le Porte de LYON, je m'engage sur le village de LIMONEST où il y a quelques années j'avais acheté une paire de Docksides en cuir gras très épais (dont je suis encore à ce jour très satisfait) : la GSS BESS@N CH@USSURES.

Et là je suis tombé sur une paire rustique qui me faisait de l'oeil Embarassed :



La photo ne rend pas justice à sa couleur réelle qui est beaucoup plus clairette : un marron clair/havane plutôt qu'un marron moyen ou foncé.

Pour 79,90 €, impossible de soupçonner le moindre quartier (sic) de noblesse Sad

Dans le monde j'avais déjà remarqué chez P@R@B@@T, la Ch@mb@rd. Il y a la même petite étiquette verte Mr. Green

Donc pas de pedigree, ni d'inscription au livre des origines. Juste un acte de naissance...

Géniteur : Th@m@s STRENT@N, ça sonne rosbeef...
Prénom : Greenwich, re-rosbeef...
Lieu de naissance : Portugal (!)
Dessus cuir vachette 1er choix coupé à la main et "patiné à l'anglaise" (???)
Doublé cuir pleine fleur...

J'arrête là, juste qu'elle professe dans le cadre d'une "fabrication artisanale" qu'elle est en "véritable cousu". Pas très catholique ce cousu ! Ni même anglican ! Cela donne l'apparence d'un cousu norvégien avec double couture sur une trépointe de type Y, mais lorsque l'on regarde le dessous de la semelle de type commando la couture sur la réserve n'est pas du petit point !

Donc il y a fort à parier qu'au moins 2 coutures apparentes sur 3 de cette chrétienne-là ne sont que de pure fantaisie. Donc un montage assurément soudé, parachevant une couture...

Aucune certitude, mais je ne voudrais pas prématurément la sacrifier à la scie circulaire ou à la tronçonneuse tronçonneuse pour voir de quelle bois elle est faite... Surtout qu'y ayant glissé une semelle intérieure et mon pied droit, puis la même chose à gauche, ce fut l'extase Embarassed : une bonne tenue, un bon confort et une semelle semi-rigide comme je les aime sur les rustiques Very Happy

La prochaine étape dans le message suivant : préparation et teinture...
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
Publicité






PostPosted: 09/12/2012 20:00:55    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 09/12/2012 21:09:32    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Bon, la suite de l'Art...

2) PREPARATION & TEINTURE

Une photo :



Donc, passage à l'acétone (embauchoirs avant). Mettre impérativement des gants nitrile (les bleus), sinon ça vous bouffe les gants puis les mains... Au début pas beaucoup de teinture sur le chiffon, puis dans un deuxième temps, ça part à toute vitesse pour peu que le chiffon soit bien imbibé. Oui, la teinture (pseudo-"patine à l'anglaise") est bien superficielle !

je passe la paire 3 fois à l'acétone pour bien tout enlever... le cuir est bien imprégné d'acétone : faudra bien hydrater après teinture...

Il reste des zones un peu plus foncées, mais impossible d'aller plus loin sans prendre de risque pour le cuir (abrasion). De toutes façons la teinture prévue sera plus foncée.

On peut aussi remarquer qu'au niveau de la couture du plateau rapporté l'apparition d'une lèvre à l'avant : sans importance après crémage-cirage.

On peut aussi observer au niveau des quartiers un cuir classiquement "creux".

Avant teinture : collage de ruban peinture pour éviter d'en f... de partout dedans... C'est aussi ça travailler proprement...

Photo suivante :



Après une 1ère couche. Ce n'est pas encore l'effet souhaité.

La teinture utilisée est une teinture pour bois à l'eau "spécial jouets", donc peu toxique. Il existe des teintures à l'alcool dont je me suis laissé dire qu'elles étaient difficiles d'application pour le bois...

L'application au chiffon (gants) est très agréable car la consistance (après agitation régulière du produit) est légèrement crémeuse.

Photo après 4 couches :




Bien laisser sécher 4 à 6 heures entre chaque couche !

Pour moi le résultat est merveilleux : marron foncé, avec une présence de rouge marquée. C'est la nuance PADOUK de chez SYNTHIL@R.

La suite au prochain n° : crémage + cirage.
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
Tim Burton
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Dec 2009
Posts: 2,621
Localisation: Rouen/Le Havre

PostPosted: 09/12/2012 22:32:03    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

rat des champs wrote:
La teinture utilisée est une teinture pour bois à l'eau "spécial jouets", donc peu toxique. Il existe des teintures à l'alcool dont je me suis laissé dire qu'elles étaient difficiles d'application pour le bois...


Et ça donne quoi ça à long terme ? Question
_________________
Tailor Store Cotton Society : Possibilité de Parrainage en m'envoyant par MP : Nom, Prénom et mail.
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 09/12/2012 23:09:12    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Suite et fin...

3) CREMAGE & CIRAGE

Donc après hydratation avec 3 passages généreux au lait hydratant. Possibilité de reteinture aux endroits nécessiteux le cas échéant après hydratation.

Puis crémage généreux 2 fois avec de l'incolore.

Ensuite crémage avec du noir au palot sur la tranche de la semelle, coutures et trépointe incluses, ainsi que sur toutes les coutures, en insistant notamment sur les coutures du plateau rapporté.

Enfin crémage rouge bordeaux en évitant les coutures.

Bien-sûr, bien laisser sécher à chaque fois...

En apothéose, cirage avec du marron plutôt foncé... Lustrage avec une brosse en crin de cheval...

Voilà le résultat :



Plaisant, n'est-il pas ? casfete

Je cherchais une nuance sapelli avec un rouge soutenu, pas un acajou avec du jaune dedans, sans verser dans le sang de boeuf non plus. Et puis une patine foncée sur les coutures et la tranche de la semelle.

Ah, j'oubliais, j'ai horreur de ces marques ostentatoires, telle l'étiquette verte Mad . Préalablement au traitement acétone, elle a été enlevée aux ciseaux (mini) pas au cutter, ni au scalpel : trop dangereux... Les fils s'effilochent et en les tirant et c'est un jeu d'enfant que de les couper à ras.

Depuis, je confirme que je me sens très bien avec : ubi et orbi et les bichonne comme si c'était une paire à 550 € Embarassed

Depuis aussi, elles sont encore plus belles que sur la photo Embarassed

L'amour rend aveugle pas vu

Amicalement à tous

J'ai aussi une paire en noir que je voudrais reteindre entre brun et noir. Disons nuance chocolat noir fondu. Ce sera un autre sujet... Pour une autre paire cobaye...
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
M. Manatane
Calcéophile

Offline

Joined: 10 Oct 2012
Posts: 110
Localisation: Drôme

PostPosted: 09/12/2012 23:23:46    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Bonsoir rat des champs

Quelle belle histoire (j'allais ajouter d'amour ^^) que cette aventure. Méthode, détails et ressenti quasi direct, de quoi bien m'inspirer pour une future première patine. Ca fait plaisir à lire Smile merci et victoire
_________________
« Seuls les esprits superficiels refusent de juger sur les apparences. » Oscar Wilde
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 09/12/2012 23:45:20    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Bonsoir à Tim BURTON,

Gloups ! Nos messages se sont croisés...

Je n'ai que 3 mois de recul... Mais depuis, RAS côté "problèmes" : pas de décoloration, pas de changement de teinte. Même sous la pluie ou dans les flaques : je promène ma dobinette tous les matins avec pendant 30'. Absolument aucune trace de colorant quelconque sur mes bas de pantalon Cool

Il faut dire que lorsque j'ai appliqué en plusieurs fois le lait hydratant puis la crème incolore, bizarrement j'ai récupéré assez peu de colorant sur le chiffon blanc. Pourtant je n'y suis pas allé de main-morte sur les couches de teinture.

Cette teinture soi-disante "à l'eau" tient le choc ! Je soupçonne dans la composition de la teinture un produit de type "glycérol" (tri-alcool ou consort) qui donne cette consistance légèrement crémeuse et non celle de la flotte.

Bon, ce ne sont pas des bottes, ne parlons pas d'imperméabilité, mais disons que pour l'instant l'étanchéité est excellente.

Depuis aussi j'ai noté un embellissement, comme spécifié sur la fin de mon dernier message.

Bon, il y a bien les plis de marche, mais c'est bien hydraté. Je ne cherche pas zéro défaut. L'essentiel est de me faire plaisir.

Amicalement
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
Tim Burton
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Dec 2009
Posts: 2,621
Localisation: Rouen/Le Havre

PostPosted: 10/12/2012 12:28:17    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

En tout cas je dois bien saluer le résultat de cette charmante aventure. Félicitations pour le résultat ainsi que pour l'argumentaire de ton topic !!!
_________________
Tailor Store Cotton Society : Possibilité de Parrainage en m'envoyant par MP : Nom, Prénom et mail.
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 11/12/2012 23:40:38    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Bonsoir à M.Manatane et à Tim BURTON,

Merci de vos messages, à ce que je vois je n'ai pas fait de la littérature en vain morderire

M. Manatane, tu devrais te lancer sur une paire subjectivement attractive pour que tu sois motivé, mais avec un investissement financier modique pour avoir les coudées franches, surtout lorsque l'acétone aura fait son effet pas vu :

. une paire désaffectée au motif que sa robe ne te plait plus

. ou encore une paire neuve par exemple de chez BEXL@Y à env 100 € (perso chez BEXL@Y, je trouve leurs bouts pas assez ronds) ou dans une GSS.


Donc évite la paire de réforme Mad qui se trouve dans ton placard par la force de l'habitude...


J'avais commencé il y a quelques années sur un derby blake dont la teinture noire était Mad : glou-glou acétone, glou-glou teinture, glou-glou lait, glou-glou crème... C'était bien mieux après, qu'avant ! Rien d'absolument transcendant, mais l'expérience avait été positive Okay


Avec l'acétone : ne pas fumer (en profiter pour arrêter définitivement morderire ), mettre des gants bleus en nitrile, bien ventiler.

J'avoue que l'eau de javel (oxydant très puissant = gants impératifs + lunettes impératives + vêtements réformés + douche à proximité en cas de projection sur le corps) fait aussi des miracles (au cours de sa vie professionnelle mon grand-père en a produit de quoi désinfecter la France entière pendant des décennies morderire ), mais il faut ensuite rincer à grande eau pour bien éliminer les atomes de chlore... Et un cuir détrempé ça craint help Moi, je ne m'y risquerais pas pas vu

En substitut de la javel on pourrait tester de l'eau oxygénée (aussi spécialité de feu mon-grand-père), en vente dans le rayon lessive des GMS. Sur le papier, ça peut oxyder autant que la javel, mais pas besoin de rincer. C'est quand-même de l'eau... Et il faut aussi impérativement mettre de gants + lunettes. Je n'ai pas testé personnellement...

Pour la teinture, ne voulant pas me lancer dans des mélanges hasardeux, je m'étais rabattu sur une teinture pour bois dont la nuance m'avait particulièrement plu. Quant à la compatibilité de cette teinture, rétrospectivement j'avoue avoir eu la main particulièrement heureuse...

Le choix de la nuance de la teinture de base est aussi importante, même si l'on peut la rectifier avec le crémage.
C'est plus facile si elle n'est pas plus claire que le cuir mis à nu...

La prochaine fois je vais partir du noir vers le brun : va-y'avoir du sport taf

Tu peux parler de ton projet, et puis quand tu aura concrétisé, tu nous postera des photos...

Amicalement
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
Corto_M
Administrateur

Offline

Joined: 24 Jan 2007
Posts: 7,478
Localisation: Issy Les Moulineaux

PostPosted: 11/12/2012 23:46:25    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

rat des champs wrote:
(...) En substitut de la javel on pourrait tester de l'eau oxygénée (...) Sur le papier, ça peut oxyder autant que la javel, mais pas besoin de rincer. C'est quand-même de l'eau...


ce n'est pas de l'eau, c'est du peroxyde d'hydrogène (H2O2). Donc faut rincer aussi.
_________________
Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n'écoute, il faut toujours recommencer. André Gide.
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 12/12/2012 00:10:19    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Quelle réactivité !

Oui, oui, c'est bien du peroxyde d'hydrogène, mais la molécule est assez instable :

2 H2O2 (molécules instables) = 2 H2O + 1 02 (molécules stables) jonglerie

Donc à terme, une fois que l'oxygène nécessaire aura oxydé ce qu'il doit oxyder, il restera de l'eau. Le surplus d'H2O2 s'évaporera libérant dans l'air des molécules d'eau et d'oxygène = de mon point de vue pas besoin de rincer. Sauf si on désire stopper l'oxydation, mais je ne vois pas la nécessité de s'arrêter au milieu du gué.

Entre-temps, bien entendu, inutile d'oxyder mains, yeux et vêtements au sortir du flacon pas vu

En revanche, l'odeur de chlore de la javel va mettre beaucoup de temps pour s'éliminer spontanément...

Amicalement
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
LeNab
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Apr 2010
Posts: 46,773
Localisation: GE

PostPosted: 12/12/2012 18:26:19    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Au moins elles seront désinfectées, peut-^tre une solution pour masquer les odeurs de chaussettes sales wink
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 12/12/2012 22:58:30    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Oui, une p'tite désinfection, pourquoi pas Rolling Eyes

Mais il y a des antifongiques (et bactéricides) spécialisés moins toxiques pour le cuir. Il faudrait que je fasse un post la-dessus, moyennant quelques recherches, mêmes si j'ai déjà quelques idées...

Je me dois aussi de réparer une inexactitude dûe à mon empressement à répondre sur l'eau oxygénée (comparativement à l'eau de javel).

Le principe actif de l'eau de javel est l'hypochlorite de sodium (Na Cl O), l'oxygène plus précisément, bien que le chlore soit aussi un oxydant puissant et toxique lorsqu'il est "libre".

La réaction de base d'oxydation est 2 Na Cl O >>> 2 Na Cl + O2. Donc, après oxydation, il reste du sel de cuisine. Et ça, c'est pas bon du tout pour le cuir pas vu

Bon, je sais : que celui qui n'a jamais mis le pied dans la saumure de déneigement jette la 1ère pierre morderire

Pire, l'eau de javel commerciale contient déjà du sel (de cuisine) pas vu En effet, hypochlorite de sodium + sel (de cuisine) + eau sont le résultat de la réaction chimique lui donnant naissance : 2 Na OH + Cl2 >>> Na CL + Na Cl O + H2 O.

Soit de façon consubstantielle, la diabolique trinité (pour nos pompes), olga brulant help si je puis m'exprimer dans un langage méta-théologique...

Il est aussi probable que le chlore puisse aussi donner des composés organo-chlorés...

Donc, voilà pourquoi tout traitement des pompes avec de la javel doit être impérativement suivi d'un rinçage à grande eau pas vu pas vu pas vu

Par contre, [je n'ai pas essayé] je ne vois aucun argument chimique, alchimique ou théologique qui justifie le fait de rincer les pompes après traitement à l'eau oxygénée (sauf élimination des résidus au chiffon imbibé), à moins que cette dernière ne soit pas pure...

Donc, si je devais expérimenter absolument un oxydant sur une paire cobaye, je choisirais l'eau oxygénée, pas la javel.

Au shaker, pas à la cuillère morderire

Que vos rêves soient légers...

Amicalement


_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 21/02/2015 15:17:47    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Bonjour à tous (et à toutes ?)

Après quelques mois d'inactivité sur ce forum, et 1 million de pas plus tard, je vais poster quelques photos de ma belle (paire).

C'est je crois Duchemin qui repris le slogan : "les véritables performances sont celles qui durent"...

On verra si cela s'applique à cette paire : épigones de l'apôtre Thomas, patientez quelques jours et vous pourrez juger sur pièce Mr. Green

J'ouvrirai aussi dans cette rubrique un nouveau sujet sur la patine d'une paire de rustiques lourdess en montage norvégien + coque acier + cuillère acier : la P@R@CH@C @URIS, cousine de la P@R@B@@T G@LIBIER...

De l'anti-BERLULU quoi morderire

A donc, dans quelques jours...
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
Tim Burton
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Dec 2009
Posts: 2,621
Localisation: Rouen/Le Havre

PostPosted: 21/02/2015 15:27:09    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Impatient wink
_________________
Tailor Store Cotton Society : Possibilité de Parrainage en m'envoyant par MP : Nom, Prénom et mail.
Back to top
LeNab
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Apr 2010
Posts: 46,773
Localisation: GE

PostPosted: 21/02/2015 19:14:06    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Exactement Tim, impatient wink
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 21/02/2015 19:18:21    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Rebonjour,

Je n'étais pas sûr de transférer la photo...

Cliquer sur l'icône "image"..............




Pour les épigones de l'apôtre Thomas, à première vue elles ont tenu le choc Mr. Green

J'avais un de mes lacets qui montrait des signes évidents de faiblesse...

Donc changé les 2 lacets en 90 cm. Puis je les ai cirés du 1/4 au 3/4 de longueur avec de la pâte incolore (avec des gants nitrile).

Et aussi, pour la fleur : nettoyage au lait de sellerie + séchage + crémage bordeaux + séchage + pâte acajou-rouge.

Et enfin, pour la bordure de la semelle, y compris les couture et la trépointe présumées initialement fantaisies : crémage noir + pâte acajou-rouge.

Lustrage final avec brosse en crin de cheval.

Plaisant, n'est-il pas ? Mr. Green

Bien entendu, il y a du vécu... Les explications dans un prochain message...
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
LeNab
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Apr 2010
Posts: 46,773
Localisation: GE

PostPosted: 21/02/2015 19:26:12    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Etincelantes Okay
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 21/02/2015 20:43:38    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

LeNab wrote:
Etincelantes Okay


WOUI WOUI, comme d'hab Mr. Green

Pour les impatients, je continue sur le "vécu"...

Au départ, la semelle un peu épaisse, "demandait" à être un peu rodée morderire

Mais j'aime bien les semelles bien épaisses, voire rigides (censuré) massacre

Au début, c'était pour promener ma dobinette matin et soir. Et puis après je les ai portées les jours de repos. Depuis, 1 an et 1/2, c'est 1 jour sur 2 au boulot en moyenne (avec des chaussures de sécurité au cas où dans l'habitacle de la voiture sur le tapis de la place passager).

La partie du talon en caoutchouc (à dessin "ridgeway" je crois) a été ressemelée 1 fois. Cela ne va pas tarder pour une 2ème fois.

L'usure de la semelle au niveau de l'avant-pied va jusqu'à la couture probablement un "blake" fantaisie. Mais c'est du "soudé" : aucun risque.

Absolument aucun décollage, aucune pénétration d'eau en marchant dans une flaque Okay


Le moment venu je ferai coller (censuré) "poser" une semelle type "commando" / "vibram" pour 50 roros comme je l'ai fait faire pour mes grosses de montagne Mr. Green

Au niveau du talon, un renfort interne en cuir été ajouté.

Les parties "creuses" des quartiers n'ont pas souffert.

Les plis de marche sont présents, sans plus, mais le cuir n'a pas absolument pas craquelé.

La teinture que j'ai réalisée à très bien tenu dans le temps Mr. Green

La couleur acajou-rouge un peu foncé (donc sans aller jusqu'au "sang de boeuf") me plait toujours. Et avec le temps prend une jolie patine love

L'entretien courant ? Cirage 2 fois par mois ou + en cas de nécessité. Crémage 1 fois tous les 4 cirages.

Cette fréquence parait bien faible pour un port 1 jour sur 2. En réalité, elle est suffisante car j'ai la main très lourde : le cuir n'est jamais sec à coeur. Un lustrage à la brosse en crin de cheval et ça pète de mille feux victoire

En résumé, si j'ai eu le coup de foudre pour ces roturières-là, eh bien cela dure encore...

morderire
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
LeNab
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Apr 2010
Posts: 46,773
Localisation: GE

PostPosted: 22/02/2015 00:48:42    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Je me permet une question:

Cette fameuse teinture qui semble ne pas faire défaut, pourquoi ce choix à l'époque ?
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 22/02/2015 18:37:49    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

LeNab wrote:
Je me permet une question:

Cette fameuse teinture qui semble ne pas faire défaut, pourquoi ce choix à l'époque ?


Au nom de la Science et des Techniques, MERCI à toi de relancer le sujet sur la teinture Mr. Green

Donc, à la recherche d'une teinture de type rouge foncé tirant sur le marron (à moins que ce ne soit l'inverse) j'ai écumé le BHV (+CASTO + MERLIN + internet) à la recherche du ST GRAAL...

Perplexe j'ai été Question

A l'époque, je n'ai pas trouvé la nuance chez divers fournisseurs pour le cuir. De plus, je ne voulais pas me lancer dans des mélanges hasardeux. Et puis, quel type de teinture ou d'émulsion : alcool, eau, alcanes ??? Ou encore peinture couvrante Mad

Pour couronner le tout, je m'étais laissé dire que les teintures à l'alcool étaient d'emploi délicat...


Là, j'ai commencé à perdre la foi help


Jusqu'au moment où au rayon embellissement du bois de MERLIN, je suis tombé en état de grâce (et même à genoux !) devant la nuance PADOUK de la teinture pour bois de SYNTHIL@R love


Sur le conditionnement il y était inscrit les promesses suivantes :

. sans odeur
. formule traditionnelle
. teinte stable à la lumière
. séchage rapide
. recouvrable par toutes finitions (se cire, se vernit, se patine, se vitrifie).

Enfin j'ai été rassuré :

. que pour la finition du bois il était préconisé un bouche-pores
. que le nettoyage se faisait à l'eau
. qu'il satisfaisait à la norme européenne EN713 sur la sécurité des jouets.

Et que donc :

. la toxicité de ce produit était réduite
. cette teinture laisserait respirer le cuir
. cette teinture ne partirait pas au premier coup de chiffon gras
. il y aurait tenue dans le temps de la nuance.

Tout ceci s'est parfaitement vérifié Okay Okay Okay


Après teinture, j'ai intensément hydraté-graissé avec du lait de nettoyage (j'avais beaucoup à me faire pardonner vu le traitement de choc à l'acétone !) : quasiment pas de teinture ramassée sur le chiffon = presque blanc, un excellent point Okay

La nuance a été soutenue régulièrement par :

. une crème couleur bordeaux
. une pâte couleur acajou-rouge à la térébenthine.

Pour que la teinture morde bien le cuir il a fallu un décapage très soigneux à l'acétone, comme expliqué par les photos (cf supra).

La teinture que j'ai utilisée a été d'application très agréable : une consistance liquide mais assez crémeuse qui ne séchait pas tout de suite et permettait de rectifier et/ou recharger sans traces disgracieuses. Je parie pour une teinture au glycérol (type tri-alcool). 4 applications en 6 heures d'intervalle mini.

Enfin, la teinture semble avoir été fixée en profondeur par le gras du lait + crème + pâte. Donc à l'usage, aucune décoloration due à la pluie et/ou aux flaques d'eau Okay

Voili-voilà, chers lecteurs.
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
LeNab
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Apr 2010
Posts: 46,773
Localisation: GE

PostPosted: 22/02/2015 19:38:35    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Merci pour ta réponse et les détails fournis, me voilà (tel la teinture) fixé casfete
Back to top
rat des champs
Calcéophile

Offline

Joined: 04 Oct 2012
Posts: 81
Localisation: ouest lyonnais

PostPosted: 14/04/2017 21:51:36    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Bonsoir à tous...

Depuis tout ce temps, voici des nouvelles de ma paire...

D'abord une petite photo que je n'avais pas eu la présence d'esprit de poster sur ce forum :



Les lacets et les semelles, c'était pas beau à voir (cf la photo précédente du 21.02.2015).

Donc nouveaux lacets trempés dans de la graisse d'urus.

Mon cordonnier a trouvé la semelle de mes rêves : patin + talon type commando de marque VIBR@M.

Je rappelle que cette roturière était équipée à l'origine d'une semelle de type ridgway, soudée + cousue type blake (gros points en retrait du bord de la semelle), la trépointe décorative simulant un montage norvégien mais participant cependant à une certaine étanchéité selon les outrages du ciel.

Avant que de coller d'apposer les 2 parties de la semelle, il a meulé rétablit la planéité du reste de l'ancienne et refait une couture blake toujours sur le reste de l'ancienne pour plus de solidité.

Il a aussi apposé un glissoir (cuir orange sur la photo) : colle + couture.

Pour moi, c'est du joli travail pour lequel je n'ai pas hésité à dépenser 45 €.

J'adore toujours porter cette paire avec ces semelles bien épaisses. C'est encore parti pour un fort kilométrage...
_________________
Y-a-t'il une vie après la mort ? Ou plutôt : y-a-t'il une vie avant la mort ? Le Royaume de Dieu n'est-il pas déjà ici sur notre Terre ?
Back to top
LeNab
Calcéophile

Offline

Joined: 07 Apr 2010
Posts: 46,773
Localisation: GE

PostPosted: 15/04/2017 09:48:18    Post subject: Un'jolie fleur dans une peau d'vache Reply with quote

Merci pour ce suivi Smile

Toujours aussi sympa et un beau cas d'école sur le ressemelage d'un soulier avec semelle gomme Okay casfete
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Depiedencap Forum Index -> Souliers -> Entretien, glacage et patine -> Patines All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Forum hosting | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn