Depiedencap Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   ProfilProfil   S’enregistrerS’enregistrer 
   ConnexionConnexion 
 Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés 



 De pied en cap, le forum des passionnés... 
Bienvenue sur notre forum, Invité Okay
Davor Krivak bottier à Stuttgart
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Souliers -> Cordonniers et bottiers -> Bottiers -> Davor Krivak
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 19/04/2009 19:36:03    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Voilà déjà un petit moment que je veux poster les quelques photos de mon derniers séjours en Allemagne.
J'ai découvert Davor Krivak sur le forum allemand Newsaboutshoes ou il est un des modérateurs.
Passionné de chaussures et par la France, nous avons rapidement créés des liens.
Il m'a ensuite invité chez lui pour que je découvre un peu l'univers de la botterie. Une occasion que je ne pouvais pas bien sûr pas rater!


Petite fiche d'identité sur Davor Krivak.
Il faut savoir que chez les Krivak, la chaussure est une histoire de famille.
C'est d'abord le père de Davor, qui a créé l'atelier et la boutique à Stuttgart. Cet atelier est situé sur les hauteurs de Stuttgart dans le quartier de Killesberg (toutes les grandes familles industrielles du Baden Wurtemberg habitent cette endroit , Piech, Porsche etc)
Sa mère à toujours travaillé en accueillant les clients, son frère à également aidé dans l'atelier pour ensuite travailler dans l'automobile.
Davor a lui commencé à trainer dans l'atelier à l'âge de 2ans et a aidé son père les weekends durant sa scolarité.
Après le gymnasium , il a continué des études d'économies à l'université, tout en aidant son père à l'atelier.
Il a également son diplôme de cordonnier-bottier puis a passé également celui de maître bottier (qui l'autorise à avoir et former un apprenti).
Il fut examinateur pour l'examen de bottier en Allemagne, ce qu'il refuse de faire aujourd'hui, car selon lui cet examen est devenu trop facile (il n'est plus obligatoire de savoir faire une chaussure en cousue, le collé suffisant).
Aujourd'hui et depuis peu, Davor travail seul (Ses parents ne pouvant plus l'aider en raison de leurs santés). Il est donc débordé de travail puisqu'il doit satisfaire les clients de la cordonnerie ainsi que ses clients mesures.
Malgré des horaires de fou (il fait désormais le travail de 3 et passe donc 7/7jours à son atelier) il m'a accueilli comme un roi, moi l'étudiant de province très loin de sa "clientèle mesure".
Davor m'a laissé fouiner dans son atelier, puis m'a proposé d'apprendre un peu le métier de bottier et suivre la réalisation de A à Z d'une paire de chaussures.


Avant de décrire pas à pas chaque étape pour la réalisation voici une petite introduction.

D'abord l'endroit (pour aller chez lui il ne faut pas avoir peur de monter)


Sa petite boutique qui occupe le rez de chaussé d'une maison

La vitrine (c'était bientôt Pâques, l'écorché est celui d'une paire de Dinkelacker)

L'intérieur du magasin (pour les clients de la cordonnerie) (il propose toute les gammes Saphir, le pommadier MO est à 9€). Ici la cordonnerie veut bien dire ce qu'elle veut dire, on ne parle pas de faire des clés ou des plaques minéralogiques.

On peut voir une vielle paire de Dinkelacker (auparavant il vendait aussi des Dinkelacker, mais a arrêté lorsque la marque a été rachetée puis délocalisée) et des embauchoirs trois parties


Ensuite on passe à l'atelier dans un style très traditionnel avec des formes qui pendent au plafond


Les machines, dans la botterie elles sont rares, hormis la vieille machine à coudre pour la tige, le bottier va surtout utiliser ses outils conventionnels.



Lorsque le client veut une paire sur mesure, il rentre dans ce petit atelier, si il n'a pas d'idée précise, Davor peut lui montrer différentes formes, il achète également les magazines comme "Last" ou "pointure" afin que les clients puissent s'en inspirer. Certains de ses clients veulent une réplique d'une chaussure mais à leurs mesures et avec un cuir spécial, d'autres parte d'une feuille blanche bref le client a l'embarras du choix.

Les formes fines, pointues, carrés tout est possible.





-Je continuerai plus tard, il faut en effet que je sélectionne chaque photo et y en a un paquet Mr. Green
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/04/2009 19:36:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
surcouf
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2007
Messages: 6 632
Localisation: Uqbar

MessagePosté le: 19/04/2009 20:12:10    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Mmmm....alléchant! Très bonne première partie, tu es autorisé à envoyer la suite. Et vite!
_________________
Mais néanmoins, bannissant tout mensonge, rends manifeste tout ce que tu as vu; et tu n'as qu'à laisser gratter où est la gale.
(Dante)
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 19/04/2009 21:03:37    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Avant de continuer avec des photos il faut expliquer comment Davor travaille lorsqu'il confectionne des souliers.

La prise de mesures:
Il regarde déjà comment marche le client.
Inspecte les chaussures de ce derniers car elles donnent des indications importantes
Mais également les pieds du client qui peuvent donner des indications (cornes-ampoules etc) surtout si les chaussures PAP sont mal adaptées (certains clients viennent chez Davor pour des raisons de problèmes orthopédiques)
Puis les pieds du clients sont mesurés en position assise et debout sans chaussette.
Une empreinte est faite, permettant de voir les appuis du pied.
Le tracé autour du pied va d'abord se faire crayon droit (un crayon spécialement raboté sur un flanc et permettant ainsi de ne pas avoir d'écart entre la mine et le corps du crayon)
Puis un tracé incliné.
S'ensuit des mesures du pied avec un ruban. (je n'ai plus le chiffre exacte mais cela doit être une bonne dizaine pour une chaussure basse).
Des mesures sont également prises pour à certains endroits ou le pied est plié (pour le plis d'aisance et aussi au talon d'achille)

Le choix de la forme
Comme évoqué plus haut lors du précédent message, le client va pouvoir s'aider des magazines mais également du parc de formes que Davor à déjà réalisé.
Une ébauche de la forme souhaitée va être tracé par rapport aux mesures faites.

Le choix du cuir
L'atelier de Davor étant relativement petit, il n'a qu'un petit stock de cuir, cependant il est en contact avec un ingénieur du cuir (en Allemagne ça existe mais cela ne m'a pas tant étonné que ça) et qui va lui chercher et contrôler les cuirs qu'il veut.
Pour les semelles c'est Rendenbach uniquement.

Le travail de la première forme
Davor part d'une forme brute, il va ensuite commencer à tracer certaines mesures puis voir ou il peut enlever de la matière.
Ce travail recquiert l'utilisation de rabots, limes à bois, bouts de verres et papier ponce.
Ce travail peut aussi amener à l'utilisation de pièce de cuirs collées sur la forme.
Davor n'utilise jamais la première forme, surtout si elle comporte des rajouts de cuirs.

Les chaussons d'essayages
Cette étape intervient lors du travail sur la première forme,
Davor va réaliser un chausson thermoformé en plastique transparent (afin de voir la tenue du pied facilement) et faire venir le client pour tester ce dernier.
Le chausson est moulé autour de la forme en bois. Une fois retiré de la forme, on peut déjà commencer à tracer une esquisse du patronage sur le chausson en plastique transparent.
Après avoir terminé cet essayage, Davor va retourner travailler sur la forme en bois.
Un deuxième chausson d'essayage est réalisé pour valider la forme et le patronnage.

Les chaussures d'essayages
On passe alors aux chaussures d'essayages. Elles sont une réplique des chaussures finales puisqu'elles reprennent le même patronnage et sont tout cuir.
Le client est invité à porter ces chaussures quelques temps afin de voir les possibles modifications à apporter.

forme en bois finale
Une fois la chaussure d'essayage validée, il est temps de réaliser la forme en bois finale.
C'est une reproduction à l'identique de la première forme en bois, à la différence que celle-ci est entièrement bois


Commence alors la réalisation de la chaussure. Cela peut durer plus ou moins longtemps selon la complexité du patronage et du montage (cousu ou chevillé)

Les embauchoirs mesures
Enfin des embauchoirs trois parties confectionnés aux mesures de la dernière forme en bois sont réalisés.
Davor va garder ses feuilles de mesures, la forme du client au cas ou le client revient pour une seconde paire et veut une forme s'approchant. (lorsque j'y étais, un client a ramené ses mocassins mesures vieux de + de 20ans car ayant vieillit et grossit, son pied s'est affaissé, Davor à d'abord regardé si il pouvait retravailler cette paire, puis le client a décidé de se refaire plusieurs paires à ses mesures actuelles).
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/


Dernière édition par Triumph le 19/04/2009 23:12:52; édité 1 fois
Revenir en haut
Kane
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 3 257

MessagePosté le: 19/04/2009 21:22:08    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Formidable ! Et très intéressant.
Quelques questions :

Triumph a écrit:
(certains clients viennent chez Davor pour des raisons de problèmes orthopédiques)


J'en déduis qu'il possède une formation de podo-orthésiste. Quelle est à ses yeux l'importance d'une telle formation pour exercer la botterie d'art ou de luxe (bref, peu importe le terme, j'entends par là une botterie qui n'est pas à visée première orthopédique) ?

Citation:
Un deuxième chausson d'essayage est réalisé pour valider la forme et le patronnage.


En quelle matière, ce second chausson ? Toujours du plastique thermoformé ou du cuir ?

Citation:
Les chaussures d'essayages
On passe alors aux chaussures d'essayages. Elles sont une réplique des chaussures finales puisqu'elles reprennent le même patronnage et sont tout cuir.


Quel montage ? Quel type de semelle ?

Merci par avance.
Revenir en haut
Mandrax
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2008
Messages: 1 159
Localisation: Le plus loin possible

MessagePosté le: 19/04/2009 21:53:53    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Merci Triumph pour ce reportage.
On sent que tu en as encore sous le pied...

Idem que Kane : je m'interroge sur la partie « chaussures d'essayage ».

— 1. En combien de temps les fabrique-t-il ?
— 2. Est-ce un « brouillon » de chaussure (e.g. En cas de brogue, il ne va pas jusqu'à réaliser les perforations) avec des finitions solides mais imparfaites ou s'agit-il d'un « vrai » modèle ?
— 3. En ce cas, que deviennent ces chaussures d'essayage une fois rendues au cordonnier ?
Il les garde en souvenir ? Les détruit ? Les offre au client ?
Les revend sur la baie ? Mr. Green

(Et encore bravo.)
_________________
Nobody.
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 19/04/2009 22:55:54    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Je ne sais pas d'ou il tient sa compétence en orthopédie.
Chez lui ce sont des dizaines de bouquins traitant du sujet que j'ai pu trouver, mais il n'est pas ce qu'on appelle en Allemagne un bottier orthopédique.
il a plusieurs clients qui viennent chez lui pour cela surtout en cordonnerie (il va adapter des chaussures PAP à des accidentés etc...).
Pour ses clients mesures, la question ne se pose même pas, il va de lui même faire les modifications.
Me concernant il a vu sans même mesurer mes pieds les traumatismes que j'avais eu (2 fractures) ainsi que les conséquence dû sur le long terme à ma taille, mon poids et des chaussures mal adaptées sur mes pieds.
Pour lui l'art du bottier est de réussir à concilier le confort à l'élégance sans que le premier critère ne se remarque.
Il va donc beaucoup s'attarder sur le maintient du pied dans la chaussure, pour cela il travaille beaucoup la partie basse de la forme en bois (la voute plantaire??? sur les photos cela commencera à être plus visible).

Sinon, concernant les chaussons c'est le même procédé que ce soit pour le premier ou le second, c'est à dire thermoformé.

Pour la chaussure d'essayage, c'est entièrement cuir(doublure-contrefort), semelle comprise.
Il m'a montré une chaussure d'essayage type mocassin pompons d'alden, le client voulait avec une semelle bombé il a donc testé également sur la chaussure d'essayage.
Concernant le montage de cette chaussure d'essayage, je crois (il faut qu'il me confirme) que c'est collé/chevillé. Il a besoin de donner à sa chaussure d'essayage la même rigidité que celle d'une chaussure cousue (du moins une rigidité comparable).

Sinon, de mon point de vue ce ne sont pas des chaussures brouillons (pour les mocs à pampilles il avait également réalisé les 4 pampilles). Après tout il faut que le client est une idée précise du rendu de ces futurs chaussures donc pour le cas du brogueing il doit le faire (peut être pas avec la même précision de symétrie que sur la paire finale).

Je ne sais pas si il conserve les chaussures d'essayage, je crois que non, les clients doivent probablement les prendre (ce qui est important pour lui et qu'il garde, ce sont les mesures et les formes, de plus il n'a déjà pas trop de place, si il commence à stocker les chaussons thermoformés et les chaussures d'essayages il lui faudrait plus de place).
Pour les délais, je n'ai pas voulu les mettre car ils ne sont pas représentatifs des délais qu'il pouvait donner du temps ou son père et sa mère travaillait avec lui. (cela fait quelques mois qu'il travaille entièrement seul).
Ex: Pour les chaussures dont je posterai chaque étape de la réalisation le délais et fin 2009 minimum si la situation ne s'arrange pas (soit il embauche un cordonnier compétent mais il n'en trouve pas, soit il se concentre sur la botterie et laisse tomber la cordonnerie (mais pour cela il doit avoir un carnet de commandes suffisants en botterie, or, depuis qu'il travaille seul il a délaissé cette activité pour satisfaire le plus urgent et qui rapporte peu mais rapidement cad la cordonnerie).

Enfin n'étant pas 100% sûr, voici deux questions intéressantes à poser à Davor (son montage et le coup du brogue). Je lui fais un mail de ce pas. (Edit:mail envoyé)
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
Calamin
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 364

MessagePosté le: 20/04/2009 14:00:35    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Super reportage. Ca fait envie....
Merci Triumph !!!

(et vivement les photos)
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 20/04/2009 15:15:33    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Pour Kane et Mandrax, j'ai reçu un mail ce matin de Davor.

Alors la chaussure d'essai en cuir est colleé, il va choisir le cuir de la tige et semelle (force-épaisseur) de façon à avoir le même rendu au niveau de la rigidité que la chaussure finale.
Pour le Brogueing, si le client le demande il va faire cela également sur la chaussure d'essai, cependant pour un full brogue et pour essayer d'avoir des délais raisonnables il va plutôt dessiner ces derniers. Mais comme toujours avec Davor, tout est possible, c'est le client qui fixe le cahier des charges (si le client veut un cambrion bois, cuir ou metal il le fera, idem si celui-ci veut une chaussure en montage GY, Goiser ou chevillé bois et ce quelque soit la forme demandé). Le choix ne s'arrête pas uniquement à la forme et au cuir, si le client s'y connait un peu et veut un montage et une construction précise, il sera heureux de relever le défi (un bottier n'aime pas faire à chaque fois la même chose).

La plupart de ses clients conservent les chaussures d'essai. Cependant, il a un client qui ne prend pas sa chaussure d'essai (je crois que c'est celle que j'ai photographié), il ne prend que la chaussure finale, je dis "la chaussure" car ce dernier n'en a besoin que d'une (j'ai pas demandé pourquoi mais j'imagine).

Ayant encore pas mal de photos à classer et à réduire à la bonne taille, je vais poster aujourd'hui les embauchoirs trois parties qui se font sur la forme en bois finale.
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
Mandrax
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2008
Messages: 1 159
Localisation: Le plus loin possible

MessagePosté le: 20/04/2009 17:08:52    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Triumph, merci pour ces précisions. Tu réalises un vrai exploit : donner l'envie de passer des vacances à Stuttgart.
Comme, de surcroît, le portrait que tu fais du bonhomme et de son travail sont passionnants, j'attends la suite avec patience.
victoire
_________________
Nobody.
Revenir en haut
joe75
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2007
Messages: 7 772
Localisation: Paris

MessagePosté le: 20/04/2009 19:32:37    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Une idée des prix (ou bien j'ai pas tout lu Embarassed ) ?
_________________
On devrait jamais quitter Montauban (F.Naudin)
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 20/04/2009 20:01:39    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Dans les 3000euros pour la première paire.
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 20/04/2009 22:07:55    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Les embauchoirs mesures

Ce sont des embauchoirs en trois parties réalisés sur la forme en bois finale servant à faire la chaussure.


Toujours curieux de ses confères, j'ai montré à Davor le site du bottier-formier Hervé Brunelle. Il a trouvé les embauchoirs très beau et srutout très pratique puisque léger (les embauchoirs évidés et avec charnière sont mieux adaptés lors des voyages). Il est donc très intéressé par cette méthode d'embauchoirs.
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
Achille
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 10 884

MessagePosté le: 21/04/2009 17:10:04    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Triumph a écrit:

Toujours curieux de ses confères, j'ai montré à Davor le site du bottier-formier Hervé Brunelle. Il a trouvé les embauchoirs très beau et srutout très pratique puisque léger (les embauchoirs évidés et avec charnière sont mieux adaptés lors des voyages). Il est donc très intéressé par cette méthode d'embauchoirs.

Tu devrais faire l'intermédiaire entre H Brunelle et D Krivak pour les mettre en relation.

Achille
_________________
Fernand Sebbah souvenez vous en !
Pauline Brosset portez-en !!!
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 22/05/2009 23:24:07    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Suite

Prise de mesures.
Chaque bottier à sa manière de faire, certains ne prendront que 3-4mesures d'autre le double voir le triple.
Si je me souviens bien Davor Krivak va prendre une dizaine de mesures
Il va aussi prendre en compte la hauteur du gros pouce, du petit doigt de pieds, malléole interne et externe, hauteur de pliure du tendon d'Achille et je dois en oublier
Le pied du client est posé sur une feuille tampon.
Cette feuille permet de voir l'empreinte du pied.
Le bottier va ensuite prendre les contours du pieds. Ces contours se font assis et debout, crayon droit et incliné.

Le client donne son avis sur la hauteur du talon souhaité et des prises de mesures sont de nouveaux prises.
Empreinte du pied dans de la mousse, afin d'avoir ensuite une moule de la partie basse du pied (pour les bottiers travaillant la voute plantaire comme c'est le cas avec Davor Krivak)

Selon l'utilisation faite des chaussures, le bottier prendra compte de l'épaisseur des chaussettes. (ex entre un mocassin velour que le client veut mettre pieds nus ou avec des chaussettes très fines et une paire de Derby chasse double semelle que le client mettra plus en hiver avec des chaussettes plus épaisses)

Voici donc quelques photos pour étayer mes descriptions.


_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
Calamin
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2008
Messages: 364

MessagePosté le: 23/05/2009 16:48:49    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Merci Triumph de nous faire partager cette expérience.
J'adore ce feuilleton !
Revenir en haut
Achille
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 10 884

MessagePosté le: 23/05/2009 16:50:23    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Tout a fait d'accord avec Calamin.
Je crois que tout cela doit finir sur le site avec toutes les références nécessaires Rolling Eyes


Biiiiiisss


Achille
_________________
Fernand Sebbah souvenez vous en !
Pauline Brosset portez-en !!!
Revenir en haut
tala
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2009
Messages: 248
Localisation: Paris

MessagePosté le: 23/05/2009 17:21:32    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Bravo Triumph, et merci. J'attends la suite avec beaucoup d'impatience.
Revenir en haut
golgotha
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2007
Messages: 3 732
Localisation: Suisse

MessagePosté le: 23/05/2009 18:11:00    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

passionant.

bravo Triumph.

bis repetita!
_________________
The Last shall be First

www.olivierdemestral.ch
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 24/05/2009 15:00:32    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Après avoir effectué les mesures, le bottier va commencer à tracer les esquisses de la forme voulue
On commencera également à parler du type de patronnage voulu (le client peut venir avec une idée précise ou s'aider des nombreuses revues comme Last, trépointe, pointures qui sont à sa disposition dans l'atelier de Davor Krivak.

Pour mieux apprécier visuellement l'objectif fixé, tant au niveau de la forme que du rendu des cuirs, Davor va chercher dans ses collections de formes et de cuirs ce qui se rapproche le plus des désirs du client, tout cela afin que le client arrive exactement à la paire qu'il veut.
En ce qui nous concerne, le choix se porte sur un richelieu bi-matière avec un box calf marron et un veau velour plus claire, le client cherche ensuite une forme s'approchant, et une couleur de cuir (que l'on pourra faire évoluer rapidement avec les pommadiers Saphir). Davor va ensuite couper un bout de cuir et le monter sur la forme. Nous ne sommes pas encore à la réalisation de la forme en bois du client, mais seulement à l'étape ou le client doit commencer à affiner ses choix et les valider auprès du bottier.
Comme ces photos peuvent le montrer.




On est cependant sur une option qui prend beaucoup de temps et rare sont les clients qui savent exactement le patronnage, forme, cuir et couleurs voulus lorsqu'il rentre chez un bottier. Certains vont seulement amener des chaussures PAP et demander à avoir les mêmes mais en mesures, d'autres amèneront une photo et demanderont juste des coloris différents.
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
surcouf
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2007
Messages: 6 632
Localisation: Uqbar

MessagePosté le: 24/05/2009 16:09:58    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

C'est un reportage pavlovien (qui fait saliver juste à le lire).

Avons-nous déjà décidé de la forme?
_________________
Mais néanmoins, bannissant tout mensonge, rends manifeste tout ce que tu as vu; et tu n'as qu'à laisser gratter où est la gale.
(Dante)
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 24/05/2009 16:15:00    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

La forme, bout rond comme tu peux le voir sur les dernières photos. Mais le bout sera légèrement atténué par rapport à cette forme. Un tantinet plus rond (mais juste un chouia) wink

J'ai beaucoup de photos à sélectionner et réduire en taille. Demain j'essayerai de vous poster l'évolution de la forme en bois avant la confection du premier chausson plastique.

Il faut être patient, c'est pas demain que l'on va voir la chaussure terminée, surtout que Davor ne travail sur ces souliers que lorsque je suis chez lui à Stuttgart, donc ça peut prendre quelques mois. Mais pour de la mesure il faut être patient, ça ne rend que le produit fini encore plus appréciable.
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/


Dernière édition par Triumph le 25/05/2009 00:29:06; édité 1 fois
Revenir en haut
tala
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2009
Messages: 248
Localisation: Paris

MessagePosté le: 24/05/2009 18:48:57    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Triumph a écrit:
surtout que Davor ne travail sur ces souliers que lorsque je suis chez lui à Stuttgart, donc ça peut prendre quelques mois.


C'est le client qui va être content s'il apprend ça morderire !
A moins que ça ne soit toi, peut-être ?
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 18/09/2009 14:33:23    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Rénovation d'une paire mesure de 18ans.



Puis les chaussures sont remises sur leurs formes d'origines







et puis le final



Rendez vous dans 18ans
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/
Revenir en haut
Mandrax
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2008
Messages: 1 159
Localisation: Le plus loin possible

MessagePosté le: 18/09/2009 15:39:26    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Magnifique travail. Merci, une fois encore, avec cette restauration, de ce retour d'expérience sur D.S.K. (Davor "Superman" Krivak.)

Questions :

1. Mise sous forme spéciale avant les embauchoirs d'origine ?
2. Combien de temps écoulé entre la reprise en mains et la restauration finale (première et dernière photos) ?

Merci.

Edit : Krivak, pas Kriviak. (Clavier a fourché.)
_________________
Nobody.
Revenir en haut
Triumph
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2007
Messages: 4 243
Localisation: au vert

MessagePosté le: 18/09/2009 15:58:41    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart Répondre en citant

Pour le temps passé à la restauration il faudra que je demande à Davor.

Sinon pas la rénovation ne s'est pas faîte sur les embauchoirs d'origines mais sur les formes à monter d'origines. C'est d'ailleurs bien plus dur à remettre la forme d'origine que de l'enlever d'ailleurs.
_________________
Les "sorciers" du grand vin de Provence http://www.borrely-martin.com/


Dernière édition par Triumph le 18/09/2009 16:38:41; édité 2 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/11/2018 11:39:28    Sujet du message: Davor Krivak bottier à Stuttgart

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Souliers -> Cordonniers et bottiers -> Bottiers -> Davor Krivak Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com