Depiedencap Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   ProfilProfil   S’enregistrerS’enregistrer 
   ConnexionConnexion 
 Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés 



 De pied en cap, le forum des passionnés... 
Bienvenue sur notre forum, Invité Okay
le WAX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Vetements -> Autres : manteaux, blousons, parka, etc.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Achille
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 10 702

MessagePosté le: 03/08/2017 12:09:16    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'avais rencontré ce tissu africain dans ma jeunesse mais ne savais pas plus de chose que la fait qu'il était produit
aux Pays-Bas.

Ma fille est passionnée de couture depuis deux ans et à 12 ans commence à s'habiller elle même .
Comme elle adore ce tissu je m'informe et lui trouve les bonnes sources .

Petit historique fort intéressant glané sur wikipedia :

L'histoire du wax remonte au XIXe siècle. Au XVIIe siècle, les Provinces-Unies, en pleine extension de leur empire colonial, prennent Malacca aux Portugais, en 1644. De là, elles conquièrent entre 1663 et 1674, Sumatra, Makassar et Java. Au début du XIXe siècle, les révoltes et conflits qui secouent les Indes orientales néerlandaises, dont l'éprouvante guerre d'Aceh, combinée avec la crise du recrutement née de l'indépendance de la Belgique, poussent les Néerlandais à recruter des auxiliaires sur les côtes d’Afrique de l’Ouest où ils sont également installés. Ils recrutent, entre autres, des guerriers Ashantis en Côte-de-l'Or néerlandaise (actuel Ghana), pour les envoyer combattre à Sumatra et à Bornéo ; ces tirailleurs néerlandais (en) reviennent au pays ou se font commerçants, emportant des batiks dans leurs malles.

Ces tissus plaisent énormément aux Ashantis. Les Européens voient dans cet engouement un moyen de commercer pacifiquement avec ces peuples guerriers. Des usines, s'inspirant de la technique du batik javanais, sont installées, d'abord en Grande-Bretagne ; elles utilisent de la cire, wax en anglais. Les Hollandais récupèrent l'idée et le nom, perfectionnent la technique, et lancent un commerce transcontinental1,2. L'idée initiale était, pour les Britanniques comme pour les Hollandais, d'inonder le marché indonésien de batiks produits plus vite et à faible coût, mais les Indonésiens boudent les productions européennes, qu'ils estiment de mauvaise qualité car elles présentent des imperfections : craquelures, points et lignes qui donnent des irrégularités au tissu, et rebutent les puristes du batik. En dernier recours, les industriels européens trouvent leur débouché commercial en Côte-de-l'Or, dont les habitants apprécient au contraire ces irrégularités, estimant les tissus plus vivants ainsi3.

Ne pouvant s'implanter en Indonésie, le commerce du wax s'organise donc autour d'un marché « de substitution » en Côte-de-l'Or néerlandaise, alimenté par les navires de charge néerlandais en route pour les Indes orientales néerlandaises. L'entreprise Van Vlissingen & Co. (aujourd'hui Vlisco) envoie à l'époque des représentants au port de relâche d'Elmina, où se vendent les tissus, pour mieux cerner les attentes des clientes. L'autre marché est celui opéré par les tirailleurs néerlandais (en).

Avec la disparition progressive du commerce des esclaves, le pouvoir de l'Empire ashanti décline à partir de la fin du XVIIIe siècle, et les missionnaires prennent de plus en plus d'initiatives sur le continent africain. À leur suite, les commerçants néerlandais prennent contact avec les habitants, comprennent leurs préférences et leur habitudes. Cela leur permet de rattraper leur retard sur les femmes qui détenaient jusque-là le monopole sur ce commerce. Quant aux missionnaires, ils favorisent la diffusion du pagne africain afin de couvrir la nudité de leurs ouailles, en accord avec les principes moraux qu'ils entendent transmettre4.


Avec des origines/qualités variables :


La plus prestigieuse est le « wax hollandais » ou « wax néerlandais » provenant des Pays-Bas. Parmi les fabricants de wax de renommée internationale, le plus célèbre est Vlisco, fondé en 1846. Réservant jusque dans les années 1930 ses créations aux élites africaines, le créateur a progressivement élargi sa clientèle. Cela a parfois fait grincer des dents, le wax n'étant, de fait, pas un véritable tissu africain, même si les dessins sont inspirés par l'Afrique7.

Le « wax anglais », produit de luxe lui aussi, vient du Royaume-Uni. Mais il n'est pas aussi prisé que son homologue néerlandais. Figure de proue de ce savoir-faire, ABC Wax, commercialise ses créations au Togo et au Ghana2. On compte également, parmi les fabricants de wax anglais, Calico Printers Association (CPA) de Manchester

On trouve également du wax fabriqué en Afrique, appelé « wax africain », utilisé pour le prêt-à-porter. Plusieurs pays disposent de leur propre industrie1.

L'industrie du wax africain s'est d'abord concentrée au Ghana, centre historique de l'engouement pour ce textile, car les firmes néerlandaises et britanniques destinaient exclusivement leurs exportations à ce pays. À l'occasion de l'indépendance, en 1960, le président Kwame Nkrumah instaure de forts droits de douane et monte les premières usines de wax en Afrique, entamant ainsi le monopole des Européens2.

Au Bénin, il y eut d'abord la Société Dahoméenne de Textile (SODATEX), rebaptisée Société Béninoise de Textile (SOBETEX). Elle produit trois qualités : le wax également appelé chigan, de qualité comparable au wax hollandais ; le védomè, de qualité intermédiaire ; le chivi, qui déteint fortement.

En Côte d'Ivoire, UNIWAX est toujours en activité. L'usine produit également du « print », de qualité moindre. UNIWAX a été rachetée par Vlisco8.

Au Niger, on compte l’entreprise nommée Sonitextile à ses débuts, rebaptisée Enitex depuis sa reprise par les nouveaux actionnaires en 19979.

Au Sénégal, les deux principales entreprises de wax sont la SOTIBA et la SIMPAFRIC.

Au Togo, son commerce a d'abord été le fait de quelques familles, qui s'enrichirent ainsi beaucoup. Les femmes les plus en vue de ce commerce furent alors surnommées les « Nanas Benz »10, allusion aux voitures allemandes qu'elles aimaient s'offrir.

On trouve enfin du wax chinois, dont la qualité est parfois décriée car l'apprêt n'est pas durable11. Mais cette concurrence fait beaucoup de tort au wax africain, et certaines entreprises ont fermé, faute de demande1.









Â
_________________
Fernand Sebbah souvenez vous en !
Pauline Brosset portez-en !!!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/08/2017 12:09:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 23 287
Localisation: GE

MessagePosté le: 03/08/2017 12:15:32    Sujet du message: Re: le WAX Répondre en citant

Achille a écrit:
On trouve enfin du wax chinois, dont la qualité est parfois décriée car l'apprêt n'est pas durable11. Mais cette concurrence fait beaucoup de tort au wax africain, et certaines entreprises ont fermé, faute de demande1.[/i]

Â


Très intéressant que tout ceci, merci  Okay casfete

Les chinois et dans ce cas je dirais les "chinetoques" grrrr
Revenir en haut
Achille
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 10 702

MessagePosté le: 03/08/2017 12:24:13    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Je suis le dernier à critiquer la Chine parce que je trouve ça bien trop facile (les t-shirts pourris qu'on lui commande sont vendus par des entreprises bien occidentales).

Mais il faut dire que dans le cas du Wax la situation est dangereuse.
Se combinent de manière bien toxique une main mise de la Chine du le continent africains ( pour plein de raisons et surtout pour en extraire toutes les matières premières qui lui font défaut ) avec un appauvrissement de cette région qui poussent ses habitants à aller vers les productions les moins chères .

Espérons que ça ne finisse pas par faire disparaitre un produit historique dont les motifs évolues en fonction de l'actualité.
Comme pour les timbres chaque évènement est l'occasion d'un nouvel imprimé, la venue d'un dignitaire étranger, une guerre, une fête, etc...
Toute l'histoire de l'Afrique de l'Ouest est représentée depuis 100 sur le Wax. A cet égard il mérite un musée .

Je doute que les chinois reprennent cette tradition pas vu

Â
_________________
Fernand Sebbah souvenez vous en !
Pauline Brosset portez-en !!!
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 23 287
Localisation: GE

MessagePosté le: 03/08/2017 12:33:38    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Ma remarque Achille ne concernait que l'état de fait dont tu fais cas, dans (bien) d'autres situations désagréables je ne me serais pas gêné non plus d'utiliser péjorativement "amerloque(s)" par exemple... wink
Revenir en haut
Achille
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 10 702

MessagePosté le: 03/08/2017 19:29:03    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

LeNab a écrit:
je ne me serais pas gêné non plus d'utiliser péjorativement "amerloque(s)" par exemple... wink


brulant Mais je n'en doute pas de toi mon cher......
Surtout qu'il n'existe pas d'équivalent pour les Suisses


Â
_________________
Fernand Sebbah souvenez vous en !
Pauline Brosset portez-en !!!
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 23 287
Localisation: GE

MessagePosté le: 03/08/2017 20:25:00    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Achille a écrit:
Surtout qu'il n'existe pas d'équivalent pour les Suisses


Â


Ben je m'suis gratté le cervichon pendant un moment et effectivement étonnamment non Question
Revenir en haut
ericb
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2016
Messages: 1 180
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 04/08/2017 09:16:49    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Et pourtant, en argot ce ne sont pas les expressions qui manquent. Il serait peut-être temps d'inventer un mot équivalent pour le lexique francophone. morder

Sinon pour en revenir à la situation du Wax, c'est forcément tragique et je le déplore. En espérant qu'il continue à perdurer avec les qualités qu'on lui connaît.

Et merci pour l'historique. Je ne soupçonnais pas l'action des néerlandais, encore moins une production qui vienne du Royaume-Uni.
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 354
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 04/08/2017 10:41:07    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Ce fil m'a fait venir en tête le fameux air "De toutes les matières, c'est la ouate le wax qu'elle préfère" pas vu

LeNab a écrit:
Achille a écrit:
Surtout qu'il n'existe pas d'équivalent pour les Suisses


Â


Ben je m'suis gratté le cervichon pendant un moment et effectivement étonnamment non Question

Etonnant ? Peut-être pas... parce qu'ils font la guerre à personne ? (Au contraire, ils ont souvent loué leurs services)
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 23 287
Localisation: GE

MessagePosté le: 04/08/2017 10:56:29    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

gros chat a écrit:
Etonnant ? Peut-être pas... parce qu'ils font la guerre à personne ? (Au contraire, ils ont souvent loué leurs services)


Je me suis fait la réflexion et je n'aimerais pas polluer le fil mais par ex. est ce "frouze" à un rapport avec les guerres ?
Revenir en haut
ericb
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2016
Messages: 1 180
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 04/08/2017 12:09:29    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Vous excuserez également le HS mais j'ai toujours cru que "frouze" était une déformation de l'allemand pour désigner un français (Franzose) avec l’existence de la Suisse alémanique, celle de la Suisse Romande qui déforme le terme en écoutant ses voisins appeler un français pour qualifier eux-mêmes, mais de façon péjorative le français, ses autres voisins. Du coup, j'ai du mal à l'imaginer comme un terme issu de la guerre.

Mais s'il y avait un rapport avec une guerre ou des guerres ? Quelle(s) serai(en)t-elle(s) ? Serait-ce possible que ce terme vienne du conflit de 1792 à 1797... ? Hum. J'y vois plus un terme lambda comme les anglais nomment "paddies" ou "Mick" les irlandais.
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 354
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 04/08/2017 12:26:08    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

ericb a écrit:
Mais s'il y avait un rapport avec une guerre ou des guerres ? Quelle(s) serai(en)t-elle(s) ?

L'idée (assez vague !) est la dévalorisation de (celui qui fût) l'adversaire.
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 23 287
Localisation: GE

MessagePosté le: 04/08/2017 12:30:11    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

gros chat a écrit:
ericb a écrit:
Mais s'il y avait un rapport avec une guerre ou des guerres ? Quelle(s) serai(en)t-elle(s) ?

L'idée (assez vague !) est la dévalorisation de (celui qui fût) l'adversaire.


Comme "Boche", "Fridolin" par ex.
Revenir en haut
ericb
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2016
Messages: 1 180
Localisation: Région Parisienne

MessagePosté le: 04/08/2017 15:24:59    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Achille, un peu de concurrence pour ta fille. wink Mr. Green





Tenue de Maidoookini, vendeur chez RING JACKET.
Revenir en haut
Fred
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 1 231

MessagePosté le: 04/08/2017 16:00:44    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Même si "historiquement" le wax n'est pas un tissu africain, il est culturellement archi africain. On ne trouve d'ailleurs que ca dans les marchés, particulièrement en AO (Ghana, CI, TOGO etc), et beaucoup moins en AE (Kenza, TZ).
On trouve aussi beaucoup de bazin (de mémoire, c'est plus "coté" que le wax)

https://toubabparis.wordpress.com/quest-ce-que-le-wax-et-le-bazin/

Au Ghana, les jours de funérailles (on en croise quasiment tous les jours), les femmes sont vêtues de tissus uniquement noir et rouge (ou noir et blanc, cela dépend de l'age du défunt je crois), c'est très impressionnant

Il y a aussi de très beau tissus "historiquement africain" aujourd'hui plus utilisés dans l'ameublement ou la déco (le Kente ashanti, le bogolan, le batik, le ndop au Cameroun, etc.)


un article sur le sujet

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/12/30/comment-le-wax-fait-croire…
_________________
http://wiwfxmas.tumblr.com
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 23 287
Localisation: GE

MessagePosté le: 04/08/2017 17:19:42    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Maintenant que m'voilà moins bête, merci les gars Very Happy il est vrai que sns connaître les tenants et aboutissants du WAX, on a(vait) l'impression que c'était un truc, motifs, d'origine d'un(e) peuple(ade) africain(e), ben nada Sad

Ceci étant dit, ces tissus chamarrés leur vont (si) merveilleusement bien qu'on dirait que c'est inné.
Revenir en haut
Achille
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 10 702

MessagePosté le: 05/08/2017 10:47:17    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Merci EricB et Fred, je trouve tout ça super intéressant Okay Okay Okay

L'aspect historiographique dont je parlais est bien représenté sur cette photo du blog : https://toubabparis.wordpress.com/



Je ne connaissais pas l'appellation "Bazin", je vais creuser Mr. Green

Â
_________________
Fernand Sebbah souvenez vous en !
Pauline Brosset portez-en !!!
Revenir en haut
Fred
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 1 231

MessagePosté le: 05/08/2017 13:44:35    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Un petit exemple de deco sympa avec du wax



Le bazin est un tissu très particulier. C'est au toucher qu'il est impressionnant.

À plus !
_________________
http://wiwfxmas.tumblr.com
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 23 287
Localisation: GE

MessagePosté le: 05/08/2017 14:32:00    Sujet du message: le WAX Répondre en citant

Le motif du coussin de droite est TOP Okay
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/08/2017 12:13:13    Sujet du message: le WAX

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Vetements -> Autres : manteaux, blousons, parka, etc. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com