Depiedencap Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   ProfilProfil   S’enregistrerS’enregistrer 
   ConnexionConnexion 
 Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés 



 De pied en cap, le forum des passionnés... 
Bienvenue sur notre forum, Invité Okay
Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Bavardages -> Le Comptoir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Isotrope
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 1 629
Localisation: Annecy/Genève

MessagePosté le: 19/02/2016 00:03:22    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Je n’irai jamais chez Cifonelli, chez Camps de Luca, chez Charvet, et encore moins chez Lanvin. Tout d’abord, je ne suis pas une cible commerciale pour ces entreprises qui se passeront très bien de moi. Mais surtout, je recherche quelque chose qu’elles ne peuvent pas m’offrir.

Qu’est-ce que je recherche au juste ? Certainement pas le graal sartorial du tout fait main avec un niveau de détail extraordinaire, ni le petit salon bleu dans lequel patienter en attendant qu’un oligarque finisse son premier essayage, et encore moins l’étiquette censée faire se pâmer la moitié de la blogosphère. Non, je recherche une relation simple avec un artisan honnête et sur lequel je puisse compter.

Quelqu’un dont je suis sûr qu’il propose de la vraie mesure et qu’il pourra faire un vêtement adapté à ma morphologie. Après, qu’il travaille à la main, à la machine, ou qu’il fasse un, deux, trois ou quarante essayages, peu m’importe. Peu m’importe également qu’il puisse me tenir la dragée haute pendant deux heures et demie en me parlant du montage de la manche.

Ce que je veux, c’est un artisan de proximité, qui vive de son métier sans vendre ses costumes à prix d’or et chez qui j’aurais plaisir à revenir. Malheureusement, il n’en reste pas beaucoup.

Il n’y a pas si longtemps que cela, il y avait des milliers de tailleurs en France. Aujourd’hui, ils ne sont que quelques dizaines à peine. Et dans quelques années, il n’en restera qu’une poignée. Ceux qui resteront proposeront certainement de très beaux produits et, surtout, un service – une expérience client diront certains - exceptionnel qui ravira leurs quelques clients immensément riches. Et à ce moment là, il n’y aura plus de tailleurs pour le commun des mortels, sauf en Thaïlande ou en Chine.

Profitons-en donc pendant qu’il est encore temps et que la grande mesure reste abordable. Et souhaitons que les jeunes tailleurs qui se préparent à s’installer ne soient pas trop éblouis par le faste de leurs hypothétiques clients fortunés.

Et pour finir, je dirais quand même que je n’ai rien contre les maisons que j’ai citées. Je crois simplement qu’elles ne s’adressent pas à moi, y compris comme horizon sartorial. Chacun son tailleur. Le mien correspond à ma philosophie de vie.
_________________
"A quoi servirait-il d'avoir de l'esprit si l'on ne pouvait le faire valoir par la qualité de ses vêtements?" Adolf Loos
Retrouvez DPEC sur tumblr et sur Instagram
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/02/2016 00:03:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vabon
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 2 726
Localisation: Italie

MessagePosté le: 19/02/2016 07:49:13    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Excellent billet de bon sens, Iso!

Je ne pourrais etre plus d'accord avec toi. En banalisant les informations sur l'art tailleur, on a diffusé l'idée que ce dernier résidait dans les finitions, alors que l'essentiel est bien entendu tout autre, dans la coupe et le montage, et surtout dans l'art d'ajuster ces derniers à la morphologie de chacun.

Résultat: ceux qui peuvent se le permettre n'entendent comme tailleurs que ces maisons aux prix extravagants, ceux qui ne le peuvent pas achèteront au prix fort en PAP des costumes parfois semi-entoilés, mais avec des boutonnières fonctionnelles, et surtout le nom d'un tisseur réputé, histoire de pouvoir raconter quelquechose pour justifier leur achat.

casfete


edit orth
_________________
'Trions le bon grain de l'e-vrai' (librement adapté de Mistral, 9 février 2016)
' Solo i veri sanno' Mais il faudra m'expliquer


Dernière édition par vabon le 19/02/2016 10:28:58; édité 1 fois
Revenir en haut
bienluienapris
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 8 511
Localisation: geneve

MessagePosté le: 19/02/2016 09:38:50    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

J'aime bien quand Vabon en remet une petite couche en passant Mr. Green

Joli billet Isotrope, je suis dans le secret des dieux, donc je fais le lien avec une passé d'arme récente avec un Immense monsieur, qui était dans un mauvais jour.
_________________
Seul les vrais savent
Revenir en haut
Andelle
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2010
Messages: 1 481
Localisation: DANS MES POMPES !

MessagePosté le: 19/02/2016 10:13:33    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Joli billet Isotrope, suis assez "en phase" (comme il faut dire now); comme le cinéma de quartier il y a déjà longtemps, le "tailleur de quartier" a disparu depuis encore plus longtemps. Mais, sans désespérer, la recherche d'une qualité raisonnable de proximité ne pourrait-elle pas relancer - modestement - les vocations de fournisseurs et clients ? Tu as raison, je n'y crois pas trop... Sad

bienluienapris a écrit:
...Joli billet Isotrope, je suis dans le secret des Dieux, donc je fais le lien avec une passe-d'armes récente avec un Immense monsieur, qui était dans un mauvais jour.

Là, Bleap, tu en dis trop ou pas assez ?.. Question
_________________
Être digne et non pas respectable, être fortuné et non pas riche; rechercher l'élégance plutôt que le luxe et le raffinement plutôt que la mode. (Ralph Waldo Emerson)
En avant, calme et droit. (Ecole de Cavalerie Saumur)
Revenir en haut
vabon
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 2 726
Localisation: Italie

MessagePosté le: 19/02/2016 10:18:46    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

bienluienapris a écrit:
avec un Immense monsieur


Un fattorialist? je plaisante morder
_________________
'Trions le bon grain de l'e-vrai' (librement adapté de Mistral, 9 février 2016)
' Solo i veri sanno' Mais il faudra m'expliquer
Revenir en haut
Kjeldor
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2008
Messages: 2 724
Localisation: A deux pas de Paris

MessagePosté le: 19/02/2016 10:34:58    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

vabon a écrit:
bienluienapris a écrit:
avec un Immense monsieur


Un fattorialist? je plaisante morder


Messieurs... on avait dit "pas le physique".... Mr. Green
_________________
C'est con un canard, mais ça fait cossu!
Revenir en haut
SgtPerry
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2013
Messages: 740
Localisation: 92

MessagePosté le: 19/02/2016 10:38:21    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Andelle a écrit:
Joli billet Isotrope, suis assez "en phase" (comme il faut dire now); comme le cinéma de quartier il y a déjà longtemps, le "tailleur de quartier" a disparu depuis encore plus longtemps. Mais, sans désespérer, la recherche d'une qualité raisonnable de proximité ne pourrait-elle pas relancer - modestement - les vocations de fournisseurs et clients ? Tu as raison, je n'y crois pas trop... Sad
(...)


C'est assez paradoxal cette tendance, je m'y inscrit puisque je mets un point d'honneur à faire vivre les petits commerçants de mon quartier qui sont excellents, cela aide. MAIS car il y a un mais, je ne vais pas chez un commerçant qui est ou serait désagréable voir même pas très "commerçant". Je veux bien participer à l'effort commercial de ma rue, mais je ne suis pas un pigeon (même avec une cravate à petits pois).

Ma génération a connu (les souvenirs sont fugaces) mais nos parents s'en souviennent, les petits commerçants tout puissants (sur les prix, la disponibilité, la qualité, etc.) et c'est une des raisons pour lesquelles les grandes enseignes ont si bien fonctionné pendant 30 ans. Nous avons vécu l’extrême des grandes surfaces et des commerces de proximité désert, et nous repartons logiquement dans l'autre sens.

J'ai de la chance car je suis en centre ville, avec beaucoup de commerces de qualité à moins de 100m de chez moi, juste à côté du cinéma de quartier, je suis dans un environnement privilégié.

Olivier
_________________
There is nothing noble in being superior to your fellow man; true nobility is being superior to your former self. (Harry Hart quoting Ernest Hemingway)
Revenir en haut
mikhael
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 2 001
Localisation: Paris

MessagePosté le: 19/02/2016 10:55:48    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Sur le fond, je comprends ton billet Isotrope. Toutefois, je pense qu'il faut le moderer.

Derriere ces grands noms il y a aussi des artisans des vrais. Ceux qui ne pourraient pas vivre en creant leur petite echope, ceux qui ne veulent pas forcement etre à leur compte.

Dans la meme veine tu pourrais dire je ne ferais jamais de souliers mesures chez Berluti, mais je suis sur que tu aurais aimé en faire chez A. Delos...

Il y a 50/100 ans il n'y avait pas non plus des chemisiers ou des tailleurs à tous les coins de rue et la majorité des personnes ne faisaient pas leurs vetements sur mesure. Seule une clientele aisée pouvait se le payer.De memoire le premier PAP tel qu'on le connait aujourd'hui date de 1900.

Nous sommes ici et en face assez peu nombreux à aimer le vetement au sens qualitatif du terme. Et nous sommes encore moins à pouvoir nous offrir des vetements sur mesures. Et je ne parle pas des tarifs des tetes d'affiches mais des artisans de provinces dont nous avons entendus parler au travers de ce forum par exemple.
Pour que ces metiers vivent il n'y a pas de secret il faut les soutenir financierement. Or ceux qui le peuvent ne sont pas assez nombreux pour en soutenir autant et ceux qui ont les moyens de faire 10 costumes bespoke par an vont (generalement) chez les tetes d'affiches. Parce que le marketing, la renomée et d'autres elements rentrent en jeu.


Alors oui il faut soutenir les "petits" artisans independants mais il faut aussi reconnaitre aux grandes marques de bespoke le merite d'employer et de faire vivre beaucoup d'entre eux.

Pour ma part (et pour detendre l'atmosphere) : "Je n’irai jamais chez Cifonelli, chez Camps de Luca, chez Charvet, et encore moins chez Lanvin. Tout d’abord parce que je n'ai pas les moyens :) "
_________________
“Le jeune homme connait les règles, mais le vieil homme connait les exceptions” – Oliver Wendell Holmes, Sr.

Parrainage chemises Cotton Society : envoyer un mp avec nom, prénom et mail.
Revenir en haut
vabon
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 2 726
Localisation: Italie

MessagePosté le: 19/02/2016 11:00:34    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

mikhael a écrit:

Il y a 50/100 ans il n'y avait pas non plus des chemisiers ou des tailleurs à tous les coins de rue et la majorité des personnes ne faisaient pas leurs vetements sur mesure. Seule une clientele aisée pouvait se le payer.


Sur cela Mikhael je dois objecter, Jusqu'aux années 50-60, beaucoup de gens de milieux très modestes faisaient faire un ou deux costumes 'pour la vie' chez un tailleur. Et là bien entendu, les finitions étaient rudimentaires, le tissu choisi pour sa résistance, (pas des super 190!), mais toutefois un vrai travail de tailleur.
_________________
'Trions le bon grain de l'e-vrai' (librement adapté de Mistral, 9 février 2016)
' Solo i veri sanno' Mais il faudra m'expliquer
Revenir en haut
Blöde Kuh
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2014
Messages: 3 771
Localisation: Bruxelles, une fois

MessagePosté le: 19/02/2016 11:15:07    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Et bien cher Isotrope, tu viens de mettre des mots sur mes maux. Vous le savez, il va me falloir encore quelques années avant d'entrer dans la mesure, et j'évite d'y penser pour que celles-ci passent plus vite. Je n'y ai donc pas réfléchi, mais je n'imagine pas mon premier costume bespoke (que je payerai avec mon premier salaire, je l'ai dit) ailleurs que chez un "petit" artisan. Et je ne me sens pas du tout attiré par Cifo et consort, pour être honnête. Je n'ai jamais réfléchi au pourquoi, mais la question que je me pose maintenant c'est que cela se pourrait bien que ce soit suite à une idéalisation absolue de l'artisan. Idéalisation qui interdit l'aspect plutôt industriel de ses grandes holdings du bespoke.

Entendons-nous bien, ils font des choses magnifiques, je ne dis pas le contraire.

vabon a écrit:
mikhael a écrit:

Il y a 50/100 ans il n'y avait pas non plus des chemisiers ou des tailleurs à tous les coins de rue et la majorité des personnes ne faisaient pas leurs vetements sur mesure. Seule une clientele aisée pouvait se le payer.


Sur cela Mikhael je dois objecter, Jusqu'aux années 50-60, beaucoup de gens de milieux très modestes faisaient faire un ou deux costumes 'pour la vie' chez un tailleur. Et là bien entendu, les finitions étaient rudimentaires, le tissu choisi pour sa résistance, (pas des super 190!), mais toutefois un vrai travail de tailleur.


Tu m'as devancé. Mon grand-père ouvrier agricole avait deux costumes bespoke, faits lorsqu'il était très jeune et qu'il a porté toute sa vie.

Andelle a écrit:
Là, Bleap, tu en dis trop ou pas assez ?.. Question


Je plussoye! brulant
_________________
Seuls les vrais savent
Revenir en haut
Zerkis
Calcéophile

En ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2012
Messages: 485
Localisation: Geneve

MessagePosté le: 19/02/2016 11:17:50    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

ok donc tu vas où?

je suis assez d'accord sur le fond.
Revenir en haut
mikhael
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 2 001
Localisation: Paris

MessagePosté le: 19/02/2016 11:20:01    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

vabon a écrit:
mikhael a écrit:

Il y a 50/100 ans il n'y avait pas non plus des chemisiers ou des tailleurs à tous les coins de rue et la majorité des personnes ne faisaient pas leurs vetements sur mesure. Seule une clientele aisée pouvait se le payer.


Sur cela Mikhael je dois objecter, Jusqu'aux années 50-60, beaucoup de gens de milieux très modestes faisaient faire un ou deux costumes 'pour la vie' chez un tailleur. Et là bien entendu, les finitions étaient rudimentaires, le tissu choisi pour sa résistance, (pas des super 190!), mais toutefois un vrai travail de tailleur.



Merci d'amener de l'eau à mon moulin cher Vabon : un ou deux costumes 'pour la vie', cela ne fait pas vivre un tailleur. C'etait meme en general un seul costume celui du mariage...

De plus nous sommes dans une periode ou nous reclamons l'excellence. Il est facile de dire j'accepterais une finition moindre pour soutenir un maitre tailleur. Mais dans les faits, combien de posts remplissent le forum pour "un leger trait sur ma semelle de souliers à 180€" ou "un pli sur mon soulier à 400€ c'est inadmissible je ne vois que cela" etc etc

Quand j'achete un vetement je l'inspecte sous toutes les coutures, à plus forte raison s'il coute 2000€. Alors je te laisse imaginer les retours que l'on aurait (en exagerant bien sur) " j'ai vu chez Cifo le point de couture est à 6 par cm et la j'en ai 8 sur le mien", "Chez Charvet le col est plutot à 48 degré d'inclinaison mais le mien est à 52 c'est genant".


Et puis apres tout si ces messieurs se sentent bien chez Cifo et consort laissons les y aller. Cette clientele n'irait jamais chez un tailleur de quartier.
_________________
“Le jeune homme connait les règles, mais le vieil homme connait les exceptions” – Oliver Wendell Holmes, Sr.

Parrainage chemises Cotton Society : envoyer un mp avec nom, prénom et mail.
Revenir en haut
vabon
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 2 726
Localisation: Italie

MessagePosté le: 19/02/2016 11:27:59    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

mikhael a écrit:
[
Merci d'amener de l'eau à mon moulin cher Vabon : un ou deux costumes 'pour la vie', cela ne fait pas vivre un tailleur. C'etait meme en general un seul costume celui du mariage...
[b]
A l'époque, avec la masse critique, bien sur que oui. Et le fait est qu'aujourd'hui encore il ya des tailleurs sous les 2000 EUR, mais ils ne sont pas jeunes en général[/b]

Il est facile de dire j'accepterais une finition moindre pour soutenir un maitre tailleur. Mais dans les faits, combien de posts remplissent le forum pour "un leger trait sur ma semelle de souliers à 180€" ou "un pli sur mon soulier à 400€ c'est inadmissible je ne vois que cela" etc etc

Il ne faut pas confondre finitions et qualité du travail. Je ne crois pas que M. Badel livre à Iso un costume bancal avec des coutures mal alignées.

Et puis apres tout si ces messieurs se sentent bien chez Cifo et consort laissons les y aller. Cette clientele n'irait jamais chez un tailleur de quartier.

le billet d'Iso, il me semble, n'enlève rien à ceux-là, il défend seulement le droit d'exister aux artisans dont le travail n'est pas si élitiste.


_________________
'Trions le bon grain de l'e-vrai' (librement adapté de Mistral, 9 février 2016)
' Solo i veri sanno' Mais il faudra m'expliquer
Revenir en haut
mikhael
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 2 001
Localisation: Paris

MessagePosté le: 19/02/2016 11:45:47    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Comme je l'ai dit je comprends et partage en partie le billet d'origine mais les mots utilisés peuvent etre mal interpretés comme je l'ai fait en premiere lecture :


- L'accroche est dés le depart negative "Je n’irai jamais chez Cifonelli, chez Camps de Luca, chez Charvet, et encore moins chez Lanvin" mais bon cela reste une accroche.

- "Non, je recherche une relation simple avec un artisan honnête et sur lequel je puisse compter." Cela laisserait penser que ceux qui travaillent pour ces grands noms ne sont pas honnetes et que l'on ne peut compter sur eux.

Etc...

Je me repete mais sur le fond je suis d'accord, je prefere parler avec l'artisan qui est en fond d'atelier ou de boutique plutot qu'avec le vendeur ou le patron. J'ai passé mon enfance dans un atelier de confection parisien à courir entre les machines à coudres, jouer avec les boutons et faire des tour effeil avec les bobines de fils.

Les grands noms permettent aussi à des artisans et petites mains de survivre.

Sur la forme je suis donc moins radical.
_________________
“Le jeune homme connait les règles, mais le vieil homme connait les exceptions” – Oliver Wendell Holmes, Sr.

Parrainage chemises Cotton Society : envoyer un mp avec nom, prénom et mail.
Revenir en haut
vabon
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2014
Messages: 2 726
Localisation: Italie

MessagePosté le: 19/02/2016 11:47:26    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Okay

Sans aucune surprise, on se rejoint sur le fond casfete
_________________
'Trions le bon grain de l'e-vrai' (librement adapté de Mistral, 9 février 2016)
' Solo i veri sanno' Mais il faudra m'expliquer
Revenir en haut
BARDAMU
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2010
Messages: 2 196
Localisation: LYON

MessagePosté le: 19/02/2016 11:59:13    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Je comprends l'argumentation d'Iso mais il me semble que le combat essentiel concerne plutôt les faux tailleurs sur mesure qui font florès à présent, le PAP thermocollé mal fichu made in China vendu des fortunes et moins l'artisan tailleur local versus les tailleurs à griffe prestigieuse.
_________________
‎"La plupart des gens ne meurent qu'au dernier moment ; d'autres commencent et s'y prennent 20 ans d'avance et parfois davantage. Ce sont les malheureux de la terre."
Voyage au bout de la nuit - Louis Ferdinand CELINE Seuls les vrais savent...
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 18 828
Localisation: GE

MessagePosté le: 19/02/2016 13:37:32    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Une réaction d'Isotrope un peu échaudé mais pas dénuée de fond wink

Si, comme souligné par certains, des personnes se pâment devant telle ou autre finition etc. c'est parce qu'on a guère autre chose à se mettre sous la dent.

La mesure au sens artisanal ou autre n'a jamais eu pour autre vocation que de permettre à tout un chacun d'avoir un vêtement ou des souliers adaptés à sa morphologie donc confortables et durables car simplement de qualité (testée et éprouvée). En cela je rejoins l'avis de notre ami Iso.
Revenir en haut
Mistral
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2013
Messages: 5 710
Localisation: Madrid

MessagePosté le: 19/02/2016 15:29:45    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

C'est la belle video d'A. Kraft qui t'a fait bouillir Iso ? Mr. Green

Je suis tout a fait en accord avec toi, et je fais aussi ce choix. Je crois avoir trouvé le tailleur qu'il me faut qui remplit un peu toutes les cases, jeune, inventif, avec une bonne vista, bien entouré Very Happy

Pourquoi aller voir ailleurs ?

Je suis d'accord pour dire que les grands tirent un peu les petits, de la meme façon que dans d'autres marchés, mais quand je fais faire un costume chez Paul, je ne me dis pas que c'est provisoire jusqu'à avoir les moyens de me payer "mieux" que serait aller chez Jaime Gallo, Calvo de Mora, Lopez Herbon, Camps ou Cifo, car je suis bien comme ca !
_________________
Solo los verdaderos saben
Revenir en haut
mikhael
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 2 001
Localisation: Paris

MessagePosté le: 19/02/2016 15:41:46    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Mais vous ne reagissez qu'aux appels marketing la ! Ne mordez pas le baton mais plutot la main qui le tient...

Ces grandes maisons font à elles seules tout le marketing bespoke mais representent combien de clients franco-français en realité (ou ibero-iberiques pour Mistral) ?

Je pense qu'en terme de clients Cifo n'est pas non plus dans la stratosphere par rapport à Badel ou d'autres deja cité ici.

C'est juste qu'ils sont plus people et que la blogosphere (suivez mon regard, surtout qu'il nous lit tres regulierement) les porte au firmament des tailleurs. De meme pour certains bottiers chausseurs. Ils en deviennent la reference ultime que personne ne pourrait atteindre. "Et meme ces petits tailleurs italients pourtant plein de talent ne pourront jamais egaler car en Italie la sprezz vous empeche d'etre aussi efficace que nous les Français qui sommes l'ultime, la perfection."
_________________
“Le jeune homme connait les règles, mais le vieil homme connait les exceptions” – Oliver Wendell Holmes, Sr.

Parrainage chemises Cotton Society : envoyer un mp avec nom, prénom et mail.
Revenir en haut
Mistral
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2013
Messages: 5 710
Localisation: Madrid

MessagePosté le: 19/02/2016 15:55:58    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

mikhael a écrit:
Mais vous ne reagissez qu'aux appels marketing la ! Ne mordez pas le baton mais plutot la main qui le tient...

Ces grandes maisons font à elles seules tout le marketing bespoke mais representent combien de clients franco-français en realité (ou ibero-iberiques pour Mistral) ?

Je pense qu'en terme de clients Cifo n'est pas non plus dans la stratosphere par rapport à Badel ou d'autres deja cité ici.

C'est juste qu'ils sont plus people et que la blogosphere (suivez mon regard, surtout qu'il nous lit tres regulierement) les porte au firmament des tailleurs. De meme pour certains bottiers chausseurs. Ils en deviennent la reference ultime que personne ne pourrait atteindre. "Et meme ces petits tailleurs italients pourtant plein de talent ne pourront jamais egaler car en Italie la sprezz vous empeche d'etre aussi efficace que nous les Français qui sommes l'ultime, la perfection."


L'Espagne est un marché (malheureusement pour ses tailleurs ) encore un peu different. La grande majorité des clients des grandes maisons locales est locale. Pour leur malheur car ils ont peur d'innover du coup et n'arrivent pas a se vendre au niveau international malgré la grande qualité de leurs réalisations niveau technique.

Une anecdote que contait Salva du forum Sinabrochar, dans un dîner avec un tailleur napolitain qui reconnaissait que la veste d'un tailleur était peut-être mieux faite que la sienne et qui disait en rigolant, OK mais la différence c'est que moi je vends la mienne trois fois plus cher Smile!
_________________
Solo los verdaderos saben
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 18 828
Localisation: GE

MessagePosté le: 19/02/2016 16:17:30    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Mistral a écrit:
Une anecdote que contait Salva du forum Sinabrochar, dans un dîner avec un tailleur napolitain qui reconnaissait que la veste d'un tailleur était peut-être mieux faite que la sienne et qui disait en rigolant, OK mais la différence c'est que moi je vends la mienne trois fois plus cher Smile!


Okay
Revenir en haut
bienluienapris
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 8 511
Localisation: geneve

MessagePosté le: 19/02/2016 17:16:47    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

ça laisse imaginer le prix espagnol, puisque l'Italie est globalement moins cher déjà que Londres ou Paris, saufi si le Napolitain en question était Rub....
_________________
Seul les vrais savent
Revenir en haut
Mistral
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2013
Messages: 5 710
Localisation: Madrid

MessagePosté le: 19/02/2016 17:21:31    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Oui on parlait de l'un de ceux-ci clairement.

Ici pour un costume 100% artisanal, ca part a 1400/1500 euros.
_________________
Solo los verdaderos saben
Revenir en haut
bienluienapris
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 8 511
Localisation: geneve

MessagePosté le: 19/02/2016 17:26:08    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

Mistral a écrit:
Oui on parlait de l'un de ceux-ci clairement.

Ici pour un costume 100% artisanal, ca part a 1400/1500 euros.


Ce qui est le prix plus ou moins Italien également, sauf tête de gondolle.

C'est peut-être ce qui manqué en Espagne pour attire une clientele plus international, un gros morceau Type Ciffo, Rubi etc... Les gens s'intéresserais je pense plus à l'art tailleur Ibère à mon avis. Il ne faut pas oublier que ces immenses maisons font office de tracteur pour la profession dans le pays.
_________________
Seul les vrais savent
Revenir en haut
Mistral
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2013
Messages: 5 710
Localisation: Madrid

MessagePosté le: 19/02/2016 18:18:33    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort Répondre en citant

bienluienapris a écrit:
Mistral a écrit:
Oui on parlait de l'un de ceux-ci clairement.

Ici pour un costume 100% artisanal, ca part a 1400/1500 euros.


Ce qui est le prix plus ou moins Italien également, sauf tête de gondolle.

C'est peut-être ce qui manqué en Espagne pour attire une clientele plus international, un gros morceau Type Ciffo, Rubi etc... Les gens s'intéresserais je pense plus à l'art tailleur Ibère à mon avis. Il ne faut pas oublier que ces immenses maisons font office de tracteur pour la profession dans le pays.


Ils en sont parfaitement conscients. Je pense que la relève jeune va essayer de faire quelque chose pour que ca change. En tout cas Salva essaie de les faire bouger un peu.
_________________
Solo los verdaderos saben
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 23:52:41    Sujet du message: Pourquoi je n'irai jamais chez Cifonelli et consort

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Bavardages -> Le Comptoir Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com