Depiedencap Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   ProfilProfil   S’enregistrerS’enregistrer 
   ConnexionConnexion 
 Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés 



 De pied en cap, le forum des passionnés... 
Bienvenue sur notre forum, Invité Okay
Le prix du cuir
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Bavardages -> Le Comptoir
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Isotrope
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 1 629
Localisation: Annecy/Genève

MessagePosté le: 15/01/2016 14:00:34    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Lors de la visite d'un abattoir (oui, je sais j'ai une vie trépidante) j'ai discuté du prix du cuir avec le directeur du site. Ce dernier a bien rigolé quand je lui ai demandé s'il constatait une augmentation des prix dans ses ventes.

Même si ses principaux clients sont les constructeurs d'automobiles et que l'affaire Volkswagen semble avoir considérablement pesé sur les prix, cela m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur un serpent de mer de la communauté des calcéophiles.

J'ai jeté un rapide coup d'oeil sur le cours du cuir à la bourse de Chicago qui est une des principales bourses pour la cotation des matières premières si je me souviens bien.

Voici le graphique montrant l'évolution des cours de 1990 à aujourd'hui (graphique tiré du site de l'INSEE).


On y constate effectivement une forte croissance en 2015, mais également une très forte baisse ces dernières semaines. Ce qui frappe également c'est la forte variabilité du cours. Comme dans la plupart des matières premières me direz-vous? Mais justement, cela semble infirmer cette idée que le cuir est comme l'or et qu'il devient de plus en plus rare. Cette variabilité semble être beaucoup plus conjoncturelle que structurelle.

Après, il faudrait creuser beaucoup plus pour avoir une compréhension plus exhaustive de cette question du prix du cuir. Selon la Fédération française de la chaussure, les ventes de cuir en France, qui est un des plus importants exportateurs de cuirs et peaux bruts, sont faites de gré à gré, ce qui ne facilite pas la lecture du marché. La Fédération propose un indice intéressant mais qui n'est accessible qu'à ses membres.

Si d'autres membres ont des informations sur ce sujet, je crois que ce serait très intéressant de discuter de cela ici (en évitant les trolls sur les théories économiques bien sûr). Nous pourrions coupler cela avec un suivi plus systématique des prix des souliers en PAP et en mesure. Je serais vraiment curieux de voir comment tout cela s'articule...
_________________
"A quoi servirait-il d'avoir de l'esprit si l'on ne pouvait le faire valoir par la qualité de ses vêtements?" Adolf Loos
Retrouvez DPEC sur tumblr et sur Instagram
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/01/2016 14:00:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Andelle
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2010
Messages: 1 481
Localisation: DANS MES POMPES !

MessagePosté le: 15/01/2016 14:15:33    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Très intéressant. En réalité grande linéarité de cette courbe étagée sur 25 ans : hormis la pointe basse de 2009 (à 35 cents) et la pointe haute de 2014 (vers 112-113 cents) les prix se tiennent de 70 à 100 cents. Noter qu'actuellement ils sont dans le bas de cette fourchette.

Au fait, prix calculé pour poids ou surface (cent grammes, une once, un kilo, dix cm2, un mètre carré) ?
Quel type (pleine fleur, croute de cuir, semelle) et quelle provenance (veau, mouton, porc, autruche, vache, requin, raie, serpent, croco) ?.. S'agit-il d'une moyenne (vache-boeuf-veau sont différents de pécari, buffle-bison ou lézard-crocodile) ?

_________________
Être digne et non pas respectable, être fortuné et non pas riche; rechercher l'élégance plutôt que le luxe et le raffinement plutôt que la mode. (Ralph Waldo Emerson)
En avant, calme et droit. (Ecole de Cavalerie Saumur)
Revenir en haut
Isotrope
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 1 629
Localisation: Annecy/Genève

MessagePosté le: 15/01/2016 14:50:53    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Andelle a écrit:
Très intéressant. En réalité grande linéarité de cette courbe étagée sur 25 ans : hormis la pointe basse de 2009 (à 35 cents) et la pointe haute de 2014 (vers 112-113 cents) les prix se tiennent de 70 à 100 cents. Noter qu'actuellement ils sont dans le bas de cette fourchette.

Au fait, prix calculé pour poids ou surface (cent grammes, une once, un kilo, dix cm2, un mètre carré) ?
Quel type (pleine fleur, croute de cuir, semelle) et quelle provenance (veau, mouton, porc, autruche, vache, requin, raie, serpent, croco) ?.. S'agit-il d'une moyenne (vache-boeuf-veau sont différents de pécari, buffle-bison ou lézard-crocodile) ?


Pardon, j'ai oublié de préciser: cuir de boeuf (importé); prix spot en cents par livre.

La source:
http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/bsweb/graph.asp?idbank=000810677
_________________
"A quoi servirait-il d'avoir de l'esprit si l'on ne pouvait le faire valoir par la qualité de ses vêtements?" Adolf Loos
Retrouvez DPEC sur tumblr et sur Instagram
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 15/01/2016 15:08:56    Sujet du message: Re: Le prix du cuir Répondre en citant

Isotrope a écrit:
Cette variabilité semble être beaucoup plus conjoncturelle que structurelle.

L'aspect conjoncturel (des évènements dans le temps peuvent être corrélés avec la courbe) et structurel (réactions du marché) ne sont pas contradictoires. Cela a même été théorisé : cf. Elliott et Gann

Isotrope a écrit:
(en évitant les trolls sur les théories économiques bien sûr)

Un cours a forcément sa propre dynamique, en fonction des variations des stocks, et en fonction des achats et ventes à terme si ces derniers sont autorisés ! Les opérations à terme sont-elles autorisées pour le cuir ?
Revenir en haut
Lucien
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 492
Localisation: Paris +/- 1000 km

MessagePosté le: 15/01/2016 15:28:29    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Merci beaucoup Isotrope pour cette courbe historique. Cela m'a donné envie d'approfondir le sujet

Je voudrais tout simplement rappeler en préambule que le cuir et l'or même si tout les deux sont considéré comme matière première n'entrent pas dans la même catégorie. L'or est une matière minière comme les autres métaux, pierres précieuses ou même le pétrole et gaz. Alors que le cuir va se retrouver dans la catégorie des matière première renouvelable tels que le coton, lin, soie, bois, laines... et même corne, nacre...

Si les besoins théoriques de cuir ont augmenté de manière comparable avec l'augmentation de la population sur la planète, il ne faut pas oublier deux choses: l'essor de la matière plastique ce dernier siècle, et les découvertes que l'on a pu faire (ces 10 dernières années beaucoup de progrès ont été fait dans l'industrie du plastique) donnant à cette matière de nouveaux marchés.

La dernière baisse de production du plastique est due à une prise de conscience écologique du plastique sont impact environnemental est bien plus important que celui des énergies fossiles.
Tout ceci pour expliquer que si le prix du cuir est relativement resté stable c'est qu'il y a beaucoup de substitut qui lui ont été trouvé.


Bon revenons au cuir, je vous livres quelques données j'espère que je ne vais pas vous assomer avec tout ces chiffres.


La Matière Première

- Les 3 principaux exportateurs de cuirs brut sont les Etats-Unis (27%), l'australie (10%) et la France oui 3ème (6%)

- Les 3 gros importateur sont les Chinois 40% italiens 18% (donc on voit ici qu'il y a encore une véritable industrie de transformation du cuir et pas seulement des produits fait en chine dont l'étiquette "Tutto fatto in Italia" sera cousue sur place) et la corée ... du Sud
La France est 11ème importatrice mondiale

Toutefois la tendance à l'exportation depuis ces 10 dernières années baisse pour la France et les Etats-Unis et c'est l'Australie qui progresse beaucoup


Tanerie-Mégisserie

- Les gros importateur de cuirs Tanés sont Chinois 18%, Hong-Kong 16,5% et l'Italie 13%,
- L'Italie est également le 1 Exportateur à 22% suivent Brésil et Inde qui augmente significativement leur part de marché mondiale de ce secteur. Les chinois ne sont pas bons Tanneur et leur maigre exportation ne fait que décroitre.


Chaussures

Je crois que je vais développer un tout petit peu plus ce paragraphe.

Les Principaux importateur de Chaussures sont les US 22%, l'Allemagne 8%, et La France 6% viennent derrière l'Angleterre 5,5% et l'Italie 5%.
Je trouve intéressant de mettre en perspective ces pays européens et les Etats-Unis
Les Etats-Unis ..................................................... qui ont une population de 310 millions importent 22%
L'allemagne, La France, L'Angleterre, L'Italie ........... ont une population jointe 251 millions importent 24,5%
Bref les chiffres parlent d'eux même.

Les Exportateurs, j'ai été étonné, La Chine 48,5%, Vietnam 10%, Italie 8,5%, le portugal et l'Espagne ne viennent qu'en 7-8 position à 2%
Les pays qui ont une exportations en Croissance remarquable sont la Chine, l'Inde et le Vietnam.
Malheureusement je dois ici dire l'Italie perd des parts de marchés.


Maroquinerie

Importations dans l'ordre: US 20 % et les autres moins de 10% Hong-Kong puis Japon
Nos 4 européens Fr, All, R-U, It cumulent à 21% !

Les exportations sont, bien-sûr, en premier, chinoise 52,5% , mais aussi Italienne 12,5% et Française 9,5%

Et là je dois parler en détails des évolutions car elles sont vraiment intéressantes, La chines à perdu ces 5 dernières années presque 8% de part de marché mondial, cela est imputable au fait que ces dernières années le coût du travail à augmenté en chine. Effectivement les pays à Bas coût de production sont utilisés par les groupes uniquement pour augmenter leurs marges. Si le travail demandé ne nécessite pas d'installations particulières, ce sont des pays Kleenex. Une machine à coudre ça se déplace, un métier à tisser beaucoup moins...
Alors ont notera avec plaisir la France et l'Italie ont gagné des parts de marchés et continuent de croître sur ce marché.

Vêtements - Accessoires

Les Principaux importateurs sont EU 21%, Allemagne 10% et France 8%, les exportateurs Chine 32% Italie 14,5% et l'Inde 14%

La chine a perdu en 15 ans plus 15% de part de marché. L'Italie L'inde et la France augmentent leurs exportations dans ce domaine.


Conclusion:
J'ai été étonné de la position importante de la France dans ce marché, et agréablement surpris de l'évolution parfois positive pour les pays européens, nous avons encore du savoir faire en europe et cela nous permet de rester optimiste, pour cette filière.
J'espère que vous trouverez cela intéressant.


Nota Bene
désolé pour nos amis suisses et belges qui n'apparaissent pas dans ces stats
Les édits sont pour la correction orthographique

_________________
Sans esprit chevaleresque, l'Elégance n'est rien.


Dernière édition par Lucien le 15/01/2016 16:23:22; édité 4 fois
Revenir en haut
Andelle
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2010
Messages: 1 481
Localisation: DANS MES POMPES !

MessagePosté le: 15/01/2016 15:31:16    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Isotrope a écrit:
Pardon, j'ai oublié de préciser: cuir de boeuf (importé); prix spot en cents par livre.

En fait c'est le prix au poids (livre anglo-saxonne) des peaux brutes de boeuf après tannage mais avant transformation (croûte, pleine-fleur, etc) ?

@ Lucien : bravo pour ce complément d'étude; les USA sont gros consommateurs à cause de l'automobile qui consomme énormément plus que la chaussure par exemple...

_________________
Être digne et non pas respectable, être fortuné et non pas riche; rechercher l'élégance plutôt que le luxe et le raffinement plutôt que la mode. (Ralph Waldo Emerson)
En avant, calme et droit. (Ecole de Cavalerie Saumur)


Dernière édition par Andelle le 15/01/2016 15:38:35; édité 1 fois
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 15/01/2016 15:38:34    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Lucien a écrit:
La dernière baisse de production du plastique est due à une prise de conscience écologique du plastique bien plus important que celui des énergies fossiles.

Beaucoup de sacs en papier, et plus guère de sacs en plastique ! L'effet sur l'environnement de la production d'un sac en papier par rapport à un sac en plastique... hum... à voir... Sans compter qu'un sac papier est moins souvent réutilisable...
Revenir en haut
Lucien
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 492
Localisation: Paris +/- 1000 km

MessagePosté le: 15/01/2016 15:43:31    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

gros chat a écrit:
Lucien a écrit:
La dernière baisse de production du plastique est due à une prise de conscience écologique du plastique bien plus important que celui des énergies fossiles.

Beaucoup de sacs en papier, et plus guère de sacs en plastique ! L'effet sur l'environnement de la production d'un sac en papier par rapport à un sac en plastique... hum... à voir... Sans compter qu'un sac papier est moins souvent réutilisable...


Je suis d'accord avec toi mais je parle de la réaction mondiales politique, économique ou on a dit plastique mauvais -> changer.
Le problème c'est les décisions qui sont prises pour palier a un problème ne sont jamais d'analyse sonséquences.
_________________
Sans esprit chevaleresque, l'Elégance n'est rien.
Revenir en haut
bienluienapris
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 8 529
Localisation: geneve

MessagePosté le: 15/01/2016 15:59:43    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Merci Isotrope pour ce petit exposé, ainsi qu'aux autres participants.

Pour nous, calcéophile je pense qu'il faut distinguer deux choses, le cuir d'excellente qualité pour faire des souliers par exemple, et ceux de moins bonne qualité qui est utilisé pour plein d'autres choses.

Il y a beaucoup de tannerie dans le monde, mais combien sortent un produit valuable pour faire un soulier de bonne facture ? Quelques unes en France, aux USA, en Allemagne, mais globalement, s'il y en a une dizaine c'est déjà bien.

On pourrait donc distinguer deux cours different pour le cuir, un pour le haut du panier et l'autre pour le bas.

Bref, on peut tout à fait avoir un prix très faible pour le cuir "bas de gamme" et un prix très haut pour le cuir "haut de gamme"
_________________
Seul les vrais savent
Revenir en haut
Isotrope
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 1 629
Localisation: Annecy/Genève

MessagePosté le: 15/01/2016 16:00:00    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Andelle a écrit:
Isotrope a écrit:
Pardon, j'ai oublié de préciser: cuir de boeuf (importé); prix spot en cents par livre.

En fait c'est le prix au poids (livre anglo-saxonne) des peaux brutes de boeuf après tannage mais avant transformation (croûte, pleine-fleur, etc) ?


Ce n'est pas précisé dans la page de l'INSEE. Dans tous les cas, il me semble que les courbes de ces différents produits ne devraient pas être découplées, non?

Andelle a écrit:
@ Lucien : bravo pour ce complément d'étude; les USA sont gros consommateurs à cause de l'automobile qui consomme énormément plus que la chaussure par exemple...


Effectivement, merci Lucien. Et fais bien attention au grand méchant troll! Laughing
_________________
"A quoi servirait-il d'avoir de l'esprit si l'on ne pouvait le faire valoir par la qualité de ses vêtements?" Adolf Loos
Retrouvez DPEC sur tumblr et sur Instagram
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 18 888
Localisation: GE

MessagePosté le: 15/01/2016 16:07:15    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Andelle a écrit:
Isotrope a écrit:
Pardon, j'ai oublié de préciser: cuir de boeuf (importé); prix spot en cents par livre.

En fait c'est le prix au poids (livre anglo-saxonne) des peaux brutes de boeuf après tannage mais avant transformation (croûte, pleine-fleur, etc) ?

@ Lucien : bravo pour ce complément d'étude; les USA sont gros consommateurs à cause de l'automobile qui consomme énormément plus que la chaussure par exemple...


Et de bien d'autres articles, l'ameublement par exemple.

Le prix du marché de la peau travaillée (veau par ex.), haut de gamme, est en augmentation exponentielle car en raréfaction et pour exemple je citerais l'acquisition des Tanneries du Puy par Hermès. De ce fait le groupe de luxe contrôle maintenant un acteur majeur de la production de belles peaux comme il l'est devenu dans l'industrie du croco qui depuis a vu les prix multipliés par 3 en 10 ans...
Revenir en haut
Isotrope
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 1 629
Localisation: Annecy/Genève

MessagePosté le: 15/01/2016 16:08:17    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

bienluienapris a écrit:
Merci Isotrope pour ce petit exposé, ainsi qu'aux autres participants.

Pour nous, calcéophile je pense qu'il faut distinguer deux choses, le cuir d'excellente qualité pour faire des souliers par exemple, et ceux de moins bonne qualité qui est utilisé pour plein d'autres choses.

Il y a beaucoup de tannerie dans le monde, mais combien sortent un produit valuable pour faire un soulier de bonne facture ? Quelques unes en France, aux USA, en Allemagne, mais globalement, s'il y en a une dizaine c'est déjà bien.

On pourrait donc distinguer deux cours different pour le cuir, un pour le haut du panier et l'autre pour le bas.

Bref, on peut tout à fait avoir un prix très faible pour le cuir "bas de gamme" et un prix très haut pour le cuir "haut de gamme"


Oui, mais est-ce que les deux courbes seront nécessairement différentes? J'imagine que ce sera en partie le cas étant donné que les peaux de différentes qualité ne servent pas pour les mêmes industries, mais peut-on imaginer des courbes totalement découplées? D'autre part, il me semble qu'une même peau peut servir à différents usages et donc contenir différentes tranches de prix.

Ce que j'essaie de comprendre c'est quelle part de vérité y a-t-il dans cette histoire de cherté du cuir. Les augmentations astronomiques du prix des beaux souliers sont justifiées par les marques par l'augmentation du prix du cuir. Tous les interlocuteurs à qui j'ai exposé le problème et qui sont en amont (abattoir, tannerie) semblent mettre le mythe de l'augmentation du prix du cuir sur le dos des équipes marketing des marques de produits finis.

Il serait quand même intéressant d'avoir un outil qui permette de comprendre si l'augmentation de la marque C ou de la marque W est en partie connectée au prix de la matière première, ou uniquement au positionnement de stratégie marketing. Non?
_________________
"A quoi servirait-il d'avoir de l'esprit si l'on ne pouvait le faire valoir par la qualité de ses vêtements?" Adolf Loos
Retrouvez DPEC sur tumblr et sur Instagram
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 15/01/2016 16:12:32    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Isotrope a écrit:
Et fais bien attention au grand méchant troll! Laughing

Olivier de Ducla, que j'ai mis en lien, travaillait initialement sur le marché du blé :
marché agricole également, marché avec de grands acteurs aussi Rolling Eyes
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 18 888
Localisation: GE

MessagePosté le: 15/01/2016 16:15:03    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Isotrope Je reconnais bien là ton esprit analytique Cher Ami Okay

Ceci étant tout le monde sait depuis longtemps que tout n'est pas (seulement) question d'offre et de demande wink (Cf. position dominante dans un marché).

Ceci étant ce qui est paradoxal dans cette histoire c'est que les bottiers tiennent le discours inverse sur la question du prix de la matière première.


Dernière édition par LeNab le 15/01/2016 16:15:48; édité 1 fois
Revenir en haut
Isotrope
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2013
Messages: 1 629
Localisation: Annecy/Genève

MessagePosté le: 15/01/2016 16:15:44    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

LeNab a écrit:
Andelle a écrit:
Isotrope a écrit:
Pardon, j'ai oublié de préciser: cuir de boeuf (importé); prix spot en cents par livre.

En fait c'est le prix au poids (livre anglo-saxonne) des peaux brutes de boeuf après tannage mais avant transformation (croûte, pleine-fleur, etc) ?

@ Lucien : bravo pour ce complément d'étude; les USA sont gros consommateurs à cause de l'automobile qui consomme énormément plus que la chaussure par exemple...


Et de bien d'autres articles, l'ameublement par exemple.

Le prix du marché de la peau travaillée (veau par ex.), haut de gamme, est en augmentation exponentielle car en raréfaction et pour exemple je citerais l'acquisition des Tanneries du Puy par Hermès. De ce fait le groupe de luxe contrôle maintenant un acteur majeur de la production de belles peaux comme il l'est devenu dans l'industrie du croco qui depuis a vu les prix multipliés par 3 en 10 ans...


Cela soulève une autre question que je me pose depuis pas mal de temps. Si j'étais un manager sans scrupules chez une marque industrielle de chaussures de luxe, je chercherai par tous les moyens à réduire le coût de fabrication des souliers pour accroître mes marges. Si je prix du cuir haut de gamme augmente, il faut que j'augmente d'autant mon produit fini au risque de réduire ou en tout cas de ne pas faire augmenter mes marges. Je m'orienterais donc vers du cuir de moins bonne qualité, ce qui me permet de réduire ou conserver le prix des matières premières et d'augmenter mes marges.

Dans ce cas, mon produit n'augmente pas du faire de l'augmentation du prix des matières premières. Et d'autre part, cette démarche devrait faire baisser le prix du cuir haut-de-gamme si la demande baisse.

En fait la question soulevée par LeNab est la suivante: est-ce le cuir qui devient rare, ou bien le cuir correctement travaillé? Je crois qu'il y a une grosse différence entre les deux. Quand à l'intervention de Hermès, le but est-il de sécuriser l'accès à la matière première, ou d'en faire baisser le coût en maîtrisant la chaîne d'approvisionnement?

Beaucoup de questions qui sont encore à résoudre, en tout cas pour moi.
_________________
"A quoi servirait-il d'avoir de l'esprit si l'on ne pouvait le faire valoir par la qualité de ses vêtements?" Adolf Loos
Retrouvez DPEC sur tumblr et sur Instagram
Revenir en haut
Lucien
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 492
Localisation: Paris +/- 1000 km

MessagePosté le: 15/01/2016 16:19:25    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Andelle a écrit:
Isotrope a écrit:
Pardon, j'ai oublié de préciser: cuir de boeuf (importé); prix spot en cents par livre.

En fait c'est le prix au poids (livre anglo-saxonne) des peaux brutes de boeuf après tannage mais avant transformation (croûte, pleine-fleur, etc) ?

@ Lucien : bravo pour ce complément d'étude; les USA sont gros consommateurs à cause de l'automobile qui consomme énormément plus que la chaussure par exemple...


Mais c'est pour cela que j'ai bien mis les autres catégories...
Enfin pour l'industrie de l'automobile laisse moi rappeller que la production américaine était en 2007 de presque 11 000 millier et celle et de l'Allemagne de 6 000 millier jonglerie


Isotrope a écrit:


Oui, mais est-ce que les deux courbes seront nécessairement différentes? J'imagine que ce sera en partie le cas étant donné que les peaux de différentes qualité ne servent pas pour les mêmes industries, mais peut-on imaginer des courbes totalement découplées? D'autre part, il me semble qu'une même peau peut servir à différents usages et donc contenir différentes tranches de prix.

Ce que j'essaie de comprendre c'est quelle part de vérité y a-t-il dans cette histoire de cherté du cuir. Les augmentations astronomiques du prix des beaux souliers sont justifiées par les marques par l'augmentation du prix du cuir. Tous les interlocuteurs à qui j'ai exposé le problème et qui sont en amont (abattoir, tannerie) semblent mettre le mythe de l'augmentation du prix du cuir sur le dos des équipes marketing des marques de produits finis.

Il serait quand même intéressant d'avoir un outil qui permette de comprendre si l'augmentation de la marque C ou de la marque W est en partie connectée au prix de la matière première, ou uniquement au positionnement de stratégie marketing. Non?


Je partage l'avis d'isotrope. Je crois également que c'est un mythe, c'est d'ailleurs ce que m'avait expliqué un artisan du cuir qui faisait tout lui même de la teinture à la confection (sac, ceintures ...). Il expliquait que si le cuir de très bonne qualité devenait un peu plus cher, c'est parce que ce marché du très bon cuir était devenu un marché de niche du fait que certains fabriquant recherchait "à tout prix" une matière première moins chère.
Ces fabriquant en voulant acheter moins cher, pour augmenter leur marges, imposent finalement un grand gâchis de bonnes peaux qui sont mal tannées, et mal traitées pour être vendues moins chère. Du coup il créent eux-même la rareté du meilleur.
Je voudrais rappeler à cet effet que sur chaque animal on va trouver des parties de première qualité et de moins bonne... donc les quantités de basses et de hautes qualité de cuir brut doivent se suivre.
_________________
Sans esprit chevaleresque, l'Elégance n'est rien.


Dernière édition par Lucien le 15/01/2016 16:22:07; édité 1 fois
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 18 888
Localisation: GE

MessagePosté le: 15/01/2016 16:20:13    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Isotrope a écrit:
En fait la question soulevée par LeNab est la suivante: est-ce le cuir qui devient rare, ou bien le cuir correctement travaillé? Je crois qu'il y a une grosse différence entre les deux. Quand à l'intervention de Hermès, le but est-il de sécuriser l'accès à la matière première, ou d'en faire baisser le coût en maîtrisant la chaîne d'approvisionnement?


Je ne faisais allusion qu'au cuir "correctement travaillé" et effectivement "il y a une grosse différence entre les deux" wink

Quant à Hermès, les deux Okay (si je peux me permettre une comparaison avec ETA dans l'horlogerie).
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 15/01/2016 16:23:00    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Lucien a écrit:
Je suis d'accord avec toi mais je parle de la réaction mondiales politique, économique ou on a dit plastique mauvais -> changer.

Oui, j'avais compris. J'ai préféré troller terre-à-terre Smile

En revanche ma question sur le marché du cuir (à terme ou pas... vraisemblablement oui, à confirmer...) est essentielle.
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 15/01/2016 16:30:29    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Lucien a écrit:
Ces fabriquant en voulant acheter moins cher, pour augmenter leur marges, imposent finalement un grand gâchis de bonnes peaux qui sont mal tannées, et mal traitées pour être vendues moins chère. Du coup il créent eux-même la rareté du meilleur.

C'est un bel exemple du quantitatif qui gagne sur le qualitatif, autrement dit de perte d'importance, de facto, du produit, relégué au rang de sous-jacent du phénomène de marché. D'où mes remarques précédentes.
Revenir en haut
Madman
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2016
Messages: 289
Localisation: Dijon

MessagePosté le: 06/04/2016 17:53:39    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

J'en connais qui ont du se gaver de chaussures en 2009, quand on voit la chute.. Mr. Green
Bon après, force est de reconnaître que l'on ne parle pas forcément de cuirs de qualité, comme vous l'avez déjà fait remarquer à très juste titre! brulant
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 07/04/2016 11:13:39    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

bienluienapris a écrit:
On pourrait donc distinguer deux cours different pour le cuir, un pour le haut du panier et l'autre pour le bas.

Ce serait, à la fois, pas assez souple et trop compliqué ! Il vaut mieux faire comme pour le pétrole, par exemple : une qualité sert de référence, et les prix des autres qualités (en l'occurrence plus lourdes donc moins chères) sont déduites.

De manière analogue, pour prendre un exemple tout autre, on peut dire qu'il y a un prix moyen du m2 d'habitation à Paris, il n'y en a pas deux ! Selon les cas spécifiques, par décotes et/ou surcotes, selon les caractéristiques du bien, on s'y ramène.

Pour revenir sur le pétrole, la référence est une haute qualité (un brut léger). Il me semble intéressant, pour promouvoir la qualité, d'avoir une bonne qualité, mais pas trop haute ni trop rare, comme référence, plutôt qu'une qualité de base. En d'autres termes, pour ne pas que la mauvaise monnaie chasse la bonne !


Dernière édition par gros chat le 07/04/2016 11:24:30; édité 1 fois
Revenir en haut
bienluienapris
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 8 529
Localisation: geneve

MessagePosté le: 07/04/2016 11:18:39    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

Différentes qualité, c'est bien des cours différents non ? Donc c'est bien ce dont j'ai parlé.
_________________
Seul les vrais savent
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 07/04/2016 11:27:23    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

bienluienapris a écrit:
Différentes qualité, c'est bien des cours différents non ? Donc c'est bien ce dont j'ai parlé.

C'est bien ce que j'ai compris, et c'est bien à cela que je répondais : différents cours pour différentes qualités, c'est ni vraiment souple, ni simple ! Ce n'est donc pas pratique. Ce serait comme le bimétallisme en matière monétaire Laughing

L'exemple du pétrole, quant au prix selon la qualité, me semble clair.
Revenir en haut
bienluienapris
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 8 529
Localisation: geneve

MessagePosté le: 07/04/2016 11:33:44    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

gros chat a écrit:
bienluienapris a écrit:
Différentes qualité, c'est bien des cours différents non ? Donc c'est bien ce dont j'ai parlé.

C'est bien ce que j'ai compris, et c'est bien à cela que je répondais : différents cours pour différentes qualités, c'est ni vraiment souple, ni simple ! Ce n'est donc pas pratique. Ce serait comme le bimétallisme en matière monétaire Laughing


Il y a différents cours sur le pértole, le Brent n'est pas côté comme le WTI par exemple, ce n'est pas plus compliqué qu'autres choses. Cela permet de côté différemment selon la place de bourse par exemple et ensuite effectivement de decliner des qualities différentes.
_________________
Seul les vrais savent
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 149
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 07/04/2016 11:42:11    Sujet du message: Le prix du cuir Répondre en citant

bienluienapris a écrit:
gros chat a écrit:
bienluienapris a écrit:
Différentes qualité, c'est bien des cours différents non ? Donc c'est bien ce dont j'ai parlé.

C'est bien ce que j'ai compris, et c'est bien à cela que je répondais : différents cours pour différentes qualités, c'est ni vraiment souple, ni simple ! Ce n'est donc pas pratique. Ce serait comme le bimétallisme en matière monétaire Laughing

Il y a différents cours sur le pértole, le Brent n'est pas côté comme le WTI par exemple, ce n'est pas plus compliqué qu'autres choses. Cela permet de côté différemment selon la place de bourse par exemple et ensuite effectivement de decliner des qualities différentes.

Souvent, seul le Brent est cité.

Pas plus compliqué qu'autre chose ? Sur le papier, c'est ultra-simple, mais en pratique, les gens ne retiennent généralement qu'un chiffre en oubliant ce à quoi il correspond exactement. S'en tenir au papier, si simple, c'est ne pas penser aux effets comportementaux induits, c'est passer à côté d'aspects essentiels du phénomène marché ! C'est trop d'esprit de logique, et pas assez d'esprit de finesse.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 19:57:19    Sujet du message: Le prix du cuir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Bavardages -> Le Comptoir Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com