Depiedencap Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   ProfilProfil   S’enregistrerS’enregistrer 
   ConnexionConnexion 
 Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés 



 De pied en cap, le forum des passionnés... 
Bienvenue sur notre forum, Invité Okay
A Aurillac, les parapluies Piganiol à l'abri des pépins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Bavardages -> Made in France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SgtPerry
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2013
Messages: 859
Localisation: 92

MessagePosté le: 24/08/2015 09:21:20    Sujet du message: A Aurillac, les parapluies Piganiol à l'abri des pépins Répondre en citant

Le pépin chinois a failli avoir raison du parapluie d'Aurillac. Installée au pied des monts du Cantal, l'entreprise familiale Piganiol s'est relancée en misant sur la mode et un savoir-faire centenaire, qu'une indication géographique(IG) mettra bientôt à l'abri.

Fondé en 1884, c'est un des deux derniers fabricants aurillacois sur la dizaine que comptait le berceau historique du parapluie français dans l'entre-deux-guerres.

La petite PME, qui emploie 35 salariés, fabrique entre 50 et 60.000 parapluies par an (sur les 70.000 d'Aurillac), un tiers de la production hexagonale. Une goutte d'eau face aux 15 millions de pépins étrangers qui rentrent chaque année sur le territoire français.

Dans les années 1960-70, le parapluie d'Aurillac avait encore pignon sur rue: les trois entreprises cantaliennes du secteur fournissaient à elles seules deux millions de parapluies (40% de la production nationale). "A l'époque de mon grand-père, 50% de nos parapluies étaient exclusivement destinés aux Nouvelles Galeries et à La Redoute", relate Matthieu Piganiol, la "5ème génération" à la tête de la fabrique.

Depuis, la concurrence chinoise a inondé le marché de ses pépins bon marché. "On a dû se remettre en question", se souvient le père de Matthieu, Jean. Pour continuer à exister, la société décide alors de sous-traiter la fabrication des parapluies destinés à la grande distribution en Asie du Sud-Est. Et pour sa propre marque, elle opte pour le haut de gamme.

"Jusqu'à présent, le parapluie que nous fabriquions était un objet utilitaire, souvent uni et noir. Nous avons décidé d'en faire un accessoire de mode à part entière", explique le président de la fabrique. Virage réussi puisque de grandes marques de haute couture françaises font aujourd'hui appel à Piganiol pour leurs collections. "On confectionne également des pièces sur mesure pour les défilés de Paris, Milan, New York", ajoute le fils, qui prendra bientôt la suite.

Pour dénicher les tendances de demain et trouver l'inspiration, la petite entreprise fait appel à un célèbre cabinet de style parisien. Au côté de Martine Piganiol, l'esprit créatif de la famille, deux stylistes sont chargées d'imaginer deux collections annuelles, soit 400 modèles, toutes tailles et formes confondues.

Première étape de la fabrication: l'impression du tissu hi-tech par une immense imprimante numérique. La toile part ensuite dans les mains des ouvrières chargées de la découper en triangles en suivant les lignes d'un patron en carton, à l'aide d'une machine laser ou d'un ciseau électrique.

Toutes les pointes de tissu sont ensuite minutieusement vérifiées à la lumière transversante, avant d'être assemblées les unes aux autres. Vient alors la pose des aiguillettes (embouts métalliques) et la jonction mécanique avec les baleines du parapluie.

Un savoir-faire au millimètre que l'entreprise compte bien conserver grâce à l'Indication géographique qui concerne depuis peu les produits manufacturés. "C'est une reconnaissance de notre travail au quotidien, celui de mon père et de mon grand-père qui ont œuvré pour faire perdurer l'entreprise à Aurillac malgré les difficultés", estime Matthieu Piganiol.

L'IGP devra faire mieux que "L'Aurillac", un label que les fabricants du bassin cantalien avaient mis en place en 1998 pour préserver leur patrimoine local, et qui n'a pas empêché les contrefaçons, explique-t-il: "plusieurs de nos modèles sont copiés par les Chinois, qui achètent ou copient directement le modèle sur Internet. On le sait parce qu'à chaque date de sortie de nos collections, les connexions depuis la Chine explosent de 20%".

Autre avantage de ce nouveau label très attendu, la visibilité de la marque à l'étranger qui s'en trouve renforcée. "C'est un atout indéniable au Japon, où nous sommes présents dans les grands magasins de Tokyo", souligne Jean Piganiol à propos de ce marché de 100 millions de pièces. Un p'tit coin de parapluies où le fleuron aurillacois s'est diversifié en commercialisant un produit phare: l'ombrelle.


http://www.boursorama.com/actualites/imprimer_news.phtml?num=a91574186cadbf…

http://culturebox.francetvinfo.fr/tendances/mode/piganiol-un-des-derniers-f… (vidéo)
_________________
There is nothing noble in being superior to your fellow man; true nobility is being superior to your former self. (Harry Hart quoting Ernest Hemingway)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/08/2015 09:21:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bienluienapris
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 9 995
Localisation: geneve

MessagePosté le: 24/08/2015 09:28:47    Sujet du message: A Aurillac, les parapluies Piganiol à l'abri des pépins Répondre en citant

Merci Sergent pour cette belle découverte, c'est vraiment intéressant et c'est une excellente nouvelle.
_________________
Seul les vrais savent, en bas les jaloux parlent.
Revenir en haut
Mistral
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2013
Messages: 8 331
Localisation: Madrid

MessagePosté le: 24/08/2015 09:37:29    Sujet du message: A Aurillac, les parapluies Piganiol à l'abri des pépins Répondre en citant

Excellent ! C'est vraiment la qualité qui nous sauvera...

J'adore le titre, qui fait très PQR !
_________________
Solo los verdaderos saben, abajo los celosos hablan.
Praticien du PiNaiDo, "en recherche"
Revenir en haut
LeNab
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 25 943
Localisation: GE

MessagePosté le: 24/08/2015 12:04:03    Sujet du message: A Aurillac, les parapluies Piganiol à l'abri des pépins Répondre en citant

Super topo et longue vie à Piganiol victoire
Revenir en haut
gros chat
Calcéophile

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 4 478
Localisation: n'est plus sur le radiateur

MessagePosté le: 25/08/2015 14:08:59    Sujet du message: A Aurillac, les parapluies Piganiol à l'abri des pépins Répondre en citant

Mistral a écrit:
Excellent ! C'est vraiment la qualité qui nous sauvera...

La qualité ne suffit pas : circuits courts, localisme, sur mesure http://www.piganiol.fr/mon-aurillac_fr.html.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 13/12/2017 07:20:06    Sujet du message: A Aurillac, les parapluies Piganiol à l'abri des pépins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Depiedencap Index du Forum -> Bavardages -> Made in France Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com